Forum défense et géopolitique
Le Webmaster et les membres du forum vous souhaitent la bienvenue et vous invitent cordialement à les rejoindre en vous inscrivant
Forum créé le 1er Février 2010

Forum défense et géopolitique

 


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Commandement CEMOC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Commandement CEMOC Dim 22 Avr 2012 - 14:06

Comité d'État-Major Opérationnel Conjoint
CEMOC


Gaid Salah annonce : «l'Algérie est en danger et elle ne se laissera pas faire »



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ahmed Bey

Colonel

Colonel

Messages : 1893
Points actifs : 2365
Localisation : Béchar
Inscription : 17/10/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Lun 21 Mai 2012 - 0:06

Algeria's reticence dogs fight against al-Qaeda: experts



Nov 22, 2011 (AFP) SpaceWar.com

Citation :
Bamako - A lack of support by Algeria for military operations against Al-Qaeda in the north African Sahel region has been a serious setback for joint efforts, according to officials and experts.

At the opening Monday in Mali's capital of a meeting of general staff chiefs of Mali, Algeria, Mauritania and Niger, General Gabriel Poudiougou, head of Mali's army, insisted on the need for joint actions against Al-Qaeda in the Islamic Maghreb (AQIM).

"We must recognise that up against a transnational enemy, which is well organised and disposes of enormous financial and material means, we need to develop further our capacity to carry out joint multinational operations," Poudiougou said.

In his view, the Committee of the Operational Joint General Staff (CEMOC), which includes the army chiefs of the four countries most affected by AQIM's activities, is "a tool whose full potential we should use, especially since we have recently noted a dangerous link between the terrorists and certain extremist sects," like Boko Haram in Nigeria.

The CEMOC, based at Tamanrasset in southern Algeria and with an intelligence centre in Algiers, was set up in April 2010 to coordinate better the fight against AQIM. It meets every six months, but has not yet launched joint cross-border operations.

However, several delegates to the Bamako meeting, requesting anonymity, told AFP that they considered Algeria was to blame for this lack of action.

A delegate from Niger noted that "the Algerian army, on its own, has more resources than the armies of Niger, Mali and Mauritania" put together, adding that, "I don't understand why they don't venture on to the terrain to help us fight against AQIM."

A diplomat, also from Niger, said that "the budget of the Algerian army is six times bigger than the national budget of a country like Mauritania. The ball is in Algeria's camp."

"While waiting for it to decide really to take the lead in the anti-AQIM coalition, our states will continue to develop their security ties, on one hand with Algeria, and on the other with other indispensable countries like Morocco and France," he added.

A Malian civil servant in the interior ministry said, "That Algeria decides to give us weapons to fight against AQIM is fine, but as long as it won't go on to the terrain to see other African countries at our sides, AQIM will gain ground, and we shall see who profits from this situation."

"For lack of means, the Sahel has today become a no man's land," he added, stating that up against former allies of late Libyan leader Moamer Kadhafi, "who come and go between their country and the Sahel, with guns in circulation, Algeria doesn't need our green light to step in. It should do it straight away, especially since the Islamists come from Algeria."

AQIM grew out of Algeria's Salafist Group for Preaching and Combat, which took part in a low-level civil war at home that has now ended. Since 2007, AQIM has launched a range of operations in the Sahel strip south of the Sahara, a vast zone that includes all four CEMOC countries.

Operating from bases in northern Mali, the radical Islamists have carried out attacks against troops and civilians, kidnappings, particularly of Westerners, of whom several have been executed.

AQIM is also engaged in trafficking of various kinds, including weapons and drugs.

Faced with criticism of Algeria's reticence to get more involved, an Algerian officer in Bamako stated that the constitution of his country was very clear. "It is not up to us to intervene militarily on a different territory, or in any event, it isn't easy."

The return to Mali and Niger of thousands of fighters who had served Kadhafi's regime in Libya, most of them Tuaregs, has raised the security stakes in this troubled region, which is hard to monitor and control. Most of these men have guns, including heavy weaponry.
http://rpdefense.over-blog.com/article-algeria-s-reticence-dogs-fight-against-al-qaeda-experts-89588096.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Mar 10 Juil 2012 - 20:42

Visite du général de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah, en Mauritanie



(APS) mardi 10 juillet 2012 17 : 27

Citation :
ALGER- Le général de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), effectue une visite officielle en Mauritanie, à partir de mardi, à l’invitation du général de division, Mohamed Ould Cheikh Mohamed El Ghazouani, chef d’état-major de l’armée de la République islamique de Mauritanie, a indiqué un communiqué du ministère de la défense nationale (MDN).

La visite intervient dans le cadre de la tenue de la réunion ordinaire du Conseil des chefs d’états-majors des pays membres du Comité d’état-major opérationnel conjoint (Algérie, Mali, Mauritanie, Niger), a précisé la même source.

La rencontre est consacrée à l’examen et à l’analyse de la situation qui prévaut actuellement dans la sous-région, à la lumière des événements survenus, en vue d’entrevoir leurs retombées sur les pays de la sous-région en termes de "lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée et insuffler davantage d’efficacité à la coopération et la coordination au sein du Comité d’état-major opérationnel conjoint", a conclu le texte.(APS)
http://www.aps.dz/Visite-du-general-de-corps-d-armee.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Prétorien

Sous-Lieutenant

Sous-Lieutenant

Messages : 960
Points actifs : 1384
Localisation : casbah
Inscription : 26/04/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 18:43

Leurs chefs d’état-major se sont réunis hier en Mauritanie

Les pays du champ se concertent pour aider le Mali



Par : Djilali BENYOUB - Jeudi, 12 Juillet 2012 09:50

Citation :
Cette réunion, destinée à explorer les voies d’une aide au Mali pour lui permettre d’asseoir sa souveraineté sur l’intégrité de son territoire, intervient au moment où des informations contradictoires circulent sur le sort des sept otages algériens.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarek

Administrateur

Administrateur

Messages : 3991
Points actifs : 5265
Localisation : 8°BB
Inscription : 10/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 18:46

Informations contradictoires sur le sort des sept otages algériens.

12.07.2012

Citation :
Le sort des diplomates algériens pris en otage à Gao reste incertain. Des informations ont fait état, hier, de la libération de trois d’entre eux. D’autres sources les contredisent et affirment qu’ils sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs. La cellule de crise installée aux Affaires étrangères depuis leur enlèvement continue de travailler sur toutes les pistes et a entrepris des discussions afin de les libérer.
http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/


 Like a Star @ heaven  Si vis pacem, para bellum - Si tu veux la paix, prépare la guerre
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Benbadis

Sous-Lieutenant

Sous-Lieutenant

Messages : 895
Points actifs : 1631
Localisation : Timimoun
Inscription : 14/02/2012
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 18:50

Comment aider le Mali ?

12.07.2012

Citation :
Par ailleurs, les chefs d’état-major des pays du champ (Algérie, Mali, Niger et Mauritanie) se sont réunis hier dans la capitale mauritanienne Nouakchott pour aider le Mali.

Le Mali est devenu la principale préoccupation des pays du champ depuis que les rebelles touareg et les groupes armés ont pris le contrôle du Nord alors que le Sud est déstabilisé après le coup d’État.

Le but de cette réunion est de dégager les moyens pour aider le Mali à recouvrer son intégrité territoriale.

Les pays du champ disposent d’un comité d’état-major opérationnel conjoint (Cemoc) basé à Tamanrasset, mais celui-ci a pour mission la lutte antiterroriste et peut intervenir à la demande des pays membres.

Cependant, il est exclu que les forces mises sous sa coupe puissent mener des opérations au Mali.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Terminator

Lieutenant

Lieutenant

Messages : 1050
Points actifs : 1450
Localisation : Adrar
Inscription : 14/04/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 18:58

La voie du dialogue

12.07.2012

Citation :
Lors de la réunion de Nouakchott au mois de février, les MAE des pays du champ avaient clairement indiqué dans la déclaration finale faire la distinction entre les rebelles qui sont des Maliens ayant des revendications légitimes tout en rejetant leur recours à la violence et les groupes islamistes armés.

Ils ont préféré la voie du dialogue afin de parvenir à une solution négociée et acceptée par les deux parties.

Pour la problématique sécuritaire, les chefs d’état-major devraient discuter les mesures à prendre pour renforcer les capacités opérationnelles du Cemoc afin qu’il puisse mener convenablement sa mission de lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

L’Algérie a appelé dès le début les deux parties, le MNLA et le gouvernement de Bamako, à engager des discussions mais refuse la partition du pays comme l’a annoncé le MNLA.

Depuis, des discussions sont menées à l’initiative d’Alger, de l’UA et de la Cédéao.
http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Prétorien

Sous-Lieutenant

Sous-Lieutenant

Messages : 960
Points actifs : 1384
Localisation : casbah
Inscription : 26/04/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 19:04

La France et la Cédéao se montrent plus favorables à une intervention militaire.

12.07.2012

Citation :
Dans sa dernière déclaration, Mourad Medelci a indiqué qu’il reste encore de fortes chances pour une solution politique. Une option appuyée par Bruxelles, l’UMA et les États-Unis, alors que la France et la Cédéao se montrent plus favorables à une intervention militaire.

La Cédéao a prévu de monter une force de 3 000 hommes, mais concrètement, c’est irréalisable. Avec la décision du Sénégal de ne pas y prendre part, il ne reste que le Nigeria pour fournir le gros des troupes.
Mais le Nigeria est déjà confronté à de sérieux problèmes sécuritaires avec l’escalade de Boko Haram, mais aussi à cause du comportement de ses soldats dans les contingents des Casques bleus de l’UA.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 19:15

France est franchement favorable à l’intervention mais sans impliquer directement son armée.

De la sous-traitance !

12.07.2012

Citation :
Une attitude d’autant plus incompréhensible que Paris affirme que toute solution passe par Alger sans pour autant concevoir que cette solution puisse, comme le soutient l’Algérie, être politique. Cela d’autant que, comme l’a indiqué M. Medelci, cette voie n’est pas épuisée.

La menace ne vient pas directement du MNLA ou d’Ansar Eddine qui sont une partie de la crise malienne et qui est l’une des conséquences de l’intervention de l’Otan en Libye, mais des groupes terroristes d’Aqmi.

Le but est donc d’isoler Aqmi. Et non pas d’allumer un autre foyer de tension au Sahel.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
oksana

Colonel

Colonel

Messages : 2036
Points actifs : 2648
Localisation : Alger
Inscription : 06/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Jeu 12 Juil 2012 - 19:23

L'option militaire française est appuyée par le Niger et la Mauritanie

Le Cemoc ne risque pas de s’embarquer dans une mission de sous-traitance. :non:

12.07.2012

Citation :
La France demeure attachée à la solution militaire appuyée malheureusement par au moins deux pays du champ, le Niger et la Mauritanie, qui sont des cibles d’Aqmi, qui considèrent possible de régler rapidement la question. Une appréciation similaire faite sur la Libye.

Gaïd Salah doit défendre l’option politique et faire face à ses homologues qui ne sont pas tous franchement d’accord avec lui. Quand bien même ils partagent la même analyse.

Ce qui est sûr, c’est que le Cemoc ne risque pas de s’embarquer dans une mission de sous-traitance.

Même si la France reste la seule puissance à prôner l’option militaire (pour des intérêts évidents dans son ancienne colonie), la pression sur Alger est toujours intense.

Parallèlement, les choses évoluent et s’accélèrent. Notamment les discussions et le dialogue avec les différentes parties dans cette crise malienne. Ce qui est valable aussi pour le cas des diplomates algériens en otage.
http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-pays-du-champ-se-concertent-pour-aider-le-mali-leurs-chefs-d-etat-major-se-sont-reunis-hier-en-mauritanie-181717


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Ahmed Bey

Colonel

Colonel

Messages : 1893
Points actifs : 2365
Localisation : Béchar
Inscription : 17/10/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Ven 13 Juil 2012 - 0:24

Gaïd Salah : Une solution doit être trouvée très vite à la crise malienne



Khidr Omar | 12/07/2012 | 18:45

Citation :
Le chef d’état-major de l’Armée Nationale Populaire, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a affirmé à Nouakchott (Mauritanie) que la crise malienne devrait trouver une solution très vite, vu qu’elle met à mal la sous-région du Sahel en matière de sécurité.

« La crise que traverse le Mali engendre des répercussions négatives sur la situation sécuritaire dans notre sous-région et elle gagnerait à être réglée dans les meilleurs délais possibles afin que nos amis maliens puissent renouer avec la stabilité politique », a indiqué Gaïd Salah, dans une intervention à la réunion ordinaire du Conseil des chefs d’états-majors des pays membres du Comité d’État-Major Opérationnel Conjoint (CEMOC) tenue mardi et mercredi à Nouakchott.

Il a rappelé à cette occasion la position de l’Algérie sur la crise malienne et sa solution qui doit être politique et qui doit être décidée par les Maliens eux-mêmes.

Pour le chef d’état-major de l’ANP, l’institution militaire algérienne « s’inscrit en droit ligne des positions fermes et franches prises au plus haut niveau de l’autorité politique, et considère que la solution à la crise malienne ne peut être que politique, décidée par les Maliens eux-mêmes et conformément à leurs intérêts nationaux en tant qu’État souverain ».

Lors de cette réunion ordinaire du CEMOC qui regroupe l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger, Gaïd Salah a également rappelé que cette solution politique est également privilégiée par les pays de la sous-région et par les organisations régionales, ainsi que les Nations unies et l’Union Africaine « qui se sont exprimés à l’unanimité pour une solution politique de la crise malienne dans le strict respect de l’unité territoriale de ce pays voisin et ami et l’obligation d’un retour rapide à la légalité constitutionnelle, en ce qu’elle est le cadre normal pour le règlement de la situation de vacance institutionnelle qu’il traverse ».

Il n’a pas manqué de souligner que « l’attachement des pays de la sous-région à la prise en charge de cette crise dans le cadre régional » était « irréversible », notamment dans une stratégie de coopération et de coordination des actions de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée ».

Gaïd Salah a en outre indiqué que la menace terroriste doit être prise en charge par chacun des pays concernés à l’intérieur de son territoire, en comptant sur ses propres forces et moyens. Il a cependant précisé que chaque pays peut s’inscrire dans une dynamique d’ensemble qui repose sur la coordination, l’entraide mutuelle, l’assistance et la conjugaison des efforts, particulièrement en matière d’échange de renseignements.
http://www.algerie1.com/actualite/gaid-salah-une-solution-doit-etre-trouvee-tres-vite-au-mali/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Commandement CEMOC Ven 24 Aoû 2012 - 23:36

SELON UN RAPPORT ÉTABLI PAR DES EXPERTS OCCIDENTAUX

Le nombre de terroristes en Algérie est passé de 20 000 à moins de 500

24-08-2012

Citation :
«Les puissances étrangères ont un rôle à jouer dans la crise au Mali, en particulier en matière de formation et d'appui logistique. La lutte contre AQMI relève avant tout des Etats sahéliens. Ils connaissent mieux le terrain et c'est leur responsabilité première de s'opposer aux katibas qui, à partir de leur territoire, commettent des actes terroristes. De surcroît, AQMI doit d'abord être combattue au niveau régional car toute intervention directe d'Etats étrangers à la région confortera la mouvance terroriste dans sa rhétorique anti-occidentale et accroîtra l'instabilité», est-il écrit dans un rapport établi par des experts occidentaux et médiatisé le 16 du mois en cours par plusieurs médias de renom.

Le rapport a rendu un vibrant hommage aux pays du champ qui, depuis l'année 2010, ont décidé de créer des mécanismes régionaux de lutte contre le terrorisme et la criminalité (CEMOC et UFL) afin d'anticiper la propagation de la menace terroriste dans toute la sous-région. Le rapport est également un soutien à l'approche des pays du champ quant à l'outil devant être utilisé dans le règlement de la situation au Mali.

Il en ressort clairement que l'approche sécuritaire adoptée par les pays du champ a pu convaincre la communauté internationale de la nécessité d'encourager une solution pacifique à la crise malienne «pour ne pas créer un bastion de tension politico-sécuritaire et de permettre aux partis antagonistes de trouver une issue pacifique à leurs divergences, pour isoler les groupes terroristes». L'Algérie et les pays du champ dont elle fait partie ont, à maintes reprises, attiré l'attention de la communauté internationale sur le caractère dangereux d'une intervention militaire étrangère au nord du Mali.

Les conséquences de l'intervention militaire en Libye démontrent le caractère fondé de la position des pays du champ. Le rapport qui reconnaît l'efficacité et l'approche globale en matière de sécurité et de développement du CEMOC (comité d'état-major opérationnel conjoint) et de l'UFL (unité de fusion et de liaison), mis en place par les autorités politiques et militaires des huit pays du Sahel, fait l'éloge des opérations anti-terroristes menées par ces pays.

Le rapport reconnaît que l'Algérie est parvenue, à travers sa lutte implacable contre le terrorisme, et sa longue expérience en la matière, à atomiser la capacité de nuisance du GSPC devenu AQMI. «L'Algérie avance, au rang de ses succès, la victoire remportée contre le terrorisme intérieur qui a fait des ravages dans les années 1990. En effet, les effectifs de ce dernier sont passés de 20 000 à moins de 500 terroristes et le terrorisme est aujourd'hui moins répandu que par le passé», conclut le rapport établi par les experts occidentaux.
http://www.letempsdz.com//content/view/78197/1/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commandement CEMOC

Revenir en haut Aller en bas

Commandement CEMOC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» BCR : Bâtiment de Commandement et de Ravitaillement
» LIBYE – L’Italie prend le commandement de la force navale de L’OTAN
» [Les traditions dans la Marine] ATTRIBUTS OU DEVISES DU COMMANDEMENT
» 420e BPCS - Bataillon de Commandement et de Soutien
» Afghanistan : Le général Hautecloque-Raysz a pris le commandement de la brigade La Fayette
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum défense et géopolitique :: Forces armées algériennes :: ANP - Lutte antiterroriste - L'Algérie ferme temporairement sa frontière terrestre avec le Libye-