Forum défense et géopolitique
Le Webmaster et les membres du forum vous souhaitent la bienvenue et vous invitent cordialement à les rejoindre en vous inscrivant
Forum créé le 1er Février 2010

Forum défense et géopolitique

 


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

F-35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

Eagle one

Adjudant

Adjudant

Messages : 577
Inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: F-35 Mer 14 Nov 2012 - 15:29

PAS OPÉRATIONNEL AVANT 2019

Citation :
Mais la saga du JSF tourne mal. Ses capacités techniques restent à prouver. Ses coûts s'envolent. Son calendrier dérape. Il devait être mis en service dans l'US Air Force en 2011 ; il ne sera pas opérationnel avant 2019. Or, 400 milliards de dollars ont déjà été dépensés selon le dernier rapport très critique de la Cour des comptes américaine.

La crise pousse tous les clients du JSF, ou presque, à réduire leur commande, ce qui ne manquera pas à terme de renchérir son prix à l'unité. L'Italie, qui en voulait 131, a indiqué en février qu'elle se contenterait de 90. L'Australie a annoncé début mai différer l'achat de 12 premiers avions.

Le Royaume-Uni fait partie des principaux pays acquéreurs. Londres a prévu d'acheter 150 appareils. Dans cette commande, une centaine d'entreprises britanniques doivent trouver leur compte. Mais les contraintes budgétaires pourraient ramener l'ambition à 50 JSF, ce que le gouvernement n'a pas confirmé jeudi. Ce n'est pas le seul point.

Londres avait prévu d'équiper ses deux futurs porte-avions du F-35C, c'est-à-dire celui qui peut être catapulté. L'autre version, le F-35B, est l'avion à décollage vertical. Il est moins performant : il va moins loin et emporte moins d'armement. Mais, récemment, le coût de la catapulte américaine, une toute nouvelle technologie électromagnétique, a explosé. Le devis a doublé, pour atteindre 2,5 milliards d'euros. Et Lockheed Martin a indiqué que la version C ne pourrait être livrée qu'en... 2023.

Le Royaume-Uni, qui a désarmé tous ses porte-avions, ne se voit pas attendre au-delà de 2020 pour retrouver ce symbole de souveraineté. Le pays disposera alors d'un bateau flambant neuf. Le HMS Queen-Elizabeth ne peut être mis à l'eau sans avions. "Les faits ont changé, et notre décision par conséquence aussi", a expliqué le ministre de la défense, Philip Hammond, jeudi au Parlement. "Ce gouvernement ne va pas poursuivre aveuglément des projets sans tenir compte des augmentations de coûts et de délais." Les conservateurs reviennent ainsi au choix initial... de leurs adversaires travaillistes.
Revenir en haut Aller en bas

Ben Boulaid

Administrateur

Administrateur

Messages : 740
Points actifs : 1110
Localisation : Hassi Beïda
Inscription : 27/12/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 14 Nov 2012 - 15:30

CONSIDÉRATIONS STRATÉGIQUES

Citation :
La décision de changer pour le F-35C avait été prise en 2010 par David Cameron au nom de considérations stratégiques. Elle avait été inscrite en 2010, dans la stratégie de défense nationale comme "plus rentable". Le quotidien britannique The Guardian rappelle jeudi ce qu'avait alors dit le premier ministre conservateur de ses prédécesseurs : "Les bateaux qu'ils ont commandés étaient incapables de travailler effectivement avec nos partenaires-clés en matière de défense, les Etats-Unis et la France."

Le F-35C était devenu un solide point d'appui de la coopération franco-britannique. Car la catapulte, c'est le système du Charles-de-Gaulle et de ses Rafale. S'il n'était pas sûr que l'avion américain, très lourd, puisse vraiment apponter sur le bateau français, d'aucuns voyaient déjà des Rafale sur le HMS Queen-Elizabeth.

L'affaire a été scellée dans le traité de Lancaster House signé fin 2010 par David Cameron et Nicolas Sarkozy. Un accord de défense qualifié d'historique. Son point 9 proclamait "la capacité à déployer une force aéronavale d'attaque intégrée franco-britannique". Une décision de long terme : "Cela permettra à la Royal Navy et à la marine française de travailler dans la plus étroite coordination pendant les trente prochaines années."

L'avion sème la zizanie. Au Canada (65 avions commandés), il a provoqué début avril une crise politique entre la majorité et l'opposition, celle-ci reprochant au gouvernement d'avoir dissimulé le coût du programme : 25 milliards de dollars contre les neuf annoncés.


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
barbaros pacha

Modérateur

Modérateur

Messages : 2327
Points actifs : 3048
Localisation : Alger
Inscription : 17/04/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 14 Nov 2012 - 15:32

TENSIONS EN EUROPE

Citation :
En Europe, l'affaire crée des tensions. Des sources militaires françaises réclament une discussion avec les Etats-Unis dans l'OTAN : la crainte majeure est que le JSF impose une nouvelle norme aux alliés. Elle les obligerait à acquérir, pour leurs propres avions, des morceaux de systèmes américains, pour continuer à être "interopérable", c'est-à-dire à travailler ensemble.

De plus, l'avion a déjà absorbé d'importants budgets au Royaume-Uni, en Italie, aux Pays-Bas, au Danemark. "Huit milliards de dollars de recherche et développement européenne sont déjà partis dans les poches américaines", peste l'avionneur Dassault. Comme les budgets de défense fondent, l'effort consenti pour le JSF pourrait détourner ses acheteurs d'autres projets de défense. A Paris, certains craignent que Londres renonce au drone armé du futur lancé en commun.

"Les pays concernés par le JSF n'ont plus d'autre choix que de se mettre ensemble pour assumer dans la durée l'avion, la maintenance et l'entraînement, ce qu'ils ne pourront faire seuls", note une source militaire de haut niveau dans l'OTAN. "Nous avons besoin d'armées de l'air fortes en Europe, pour s'épauler les uns les autres dans des opérations en coalition", s'inquiète un cadre de l'armée de l'air française.

Un optimiste évoque cependant une opportunité : "A l'horizon 2020, les armées qui ont pris du JSF n'auront plus de moyens. Et en Europe, seules la France et l'Allemagne auront retrouvé une capacité d'investissement dans la recherche pour un avion", souligne cette source de la défense.

Nathalie Guibert


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
barbaros pacha

Modérateur

Modérateur

Messages : 2327
Points actifs : 3048
Localisation : Alger
Inscription : 17/04/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 14 Nov 2012 - 15:33

Trois modèles et 400 milliards de dollars dépensés

Citation :
Trois modèles Le Joint Strike Fighter, avion de combat polyvalent de nouvelle génération, compte trois versions : F-35A (conventionnelle, choisie par l'US Air Force), F-35B (décollage vertical, choix des marines), F-35C (catapulté, choix de l'US Navy).

Huit pays partenaires Le JSF est développé par les Etats-Unis en partenariat avec huit pays qui avaient prévu au départ d'acheter 730 avions : Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, Australie, Canada, Danemark, Norvège, Turquie. Autres clients : Israël, Singapour, Japon.

Coût L'investissement américain dans le JSF approche 400 milliards de dollars (309 milliards d'euros) pour développer et produire 2 457 avions sur plusieurs décennies. Le besoin de financement du programme, 13 milliards de dollars par an jusqu'en 2035, est "sans précédent", selon la Cour des comptes américaine. Il était prévu de livrer 1 591 avions en 2017, chiffre revu à 365.
http://www.lemonde.fr/international/article/2012/05/11/l-avion-de-chasse-americain-f-35-seme-la-zizanie-en-europe_1699846_3210.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 16 Jan 2013 - 18:48

Turquie : Le F-35 manque encore de “maturité”

16 janvier 2013 – 13:47

Citation :
Après le Canada, qui vient de remettre en cause l’aquisition de 65 appareils, la Turquie a annoncé, le 11 janvier, sa décision de reporter l’achat de ses deux premiers F-35A à cause de l’état actuel du programme Joint Strike Fighter (JSF) dont cet avion est issu et de la hausse des coûts. Pour autant, le sous-secrétariat turc pour l’industrie de la défense a assuré que la commande, à terme, de 100 exemplaire n’est pas remise en cause.

Lancé en 2001 et confié au constructeur Lockheed-Martin, le programme JSF vise à developper trois versions du même appareil, c’est à dire une variante classique (A), un autre à décollage court /atterrissage vertical (B) et dernière “navalisée” (C). Initialement, le coût de ce projet avait été évalué par le Pentagone à 396 milliards de dollars. Depuis, il n’a cessé d’augmenter, avec une hausse de 77% constatée au cours de ces dernières années.

Les problèmes rencontrés lors du développement des différentes versions du F-35 ne sont évidemment pas étrangers à cette inflation tellement importante que certains appellent ce projet le “trillion program.”

Pour autant, Lockheed Martin n’est pas au bout de ses peines si l’on en croit le dernier rapport qui, remis par le Pentagone au Congrés américain, fait le bilan de ce programme. Ainsi, selon ce document, le F-35 manquerait encore de “maturité”.

Ainsi, en 2012, 1.092 vols d’essais des différents appareils ont été réalisés, soit 18% de plus par rapport à ce qui était prévu. Cela s’explique par la nécessité de trouver des solutions à des problèmes qui ont été détectés, notamment ceux concernant les logiciels de bord et l’intégration des armements et de certains équipements.

A ce jour, 20.000 tests ont été effectués alors que le programme en prévoit 60.000. Autant dire que les équipes de Lockheed-Martin ne vont pas chômer dans les années qui viennent étant donné que l’US Marine Corps a déjà doté un escadron avec la version B de cet appareil sans que la capacité opérationnelle initiale (IOC) de ce dernier soit prononcée et que l’US Air Force a prévu de faire entrer en service ses premiers F-35 en 2016. D’ailleurs, un premier centre de formation pour les personnels de l’aviation américaine appelés à mettre en oeuvre cet appareil doit ouvrir ce mois-ci à Eglin Air Force Base, en Floride.

Cela étant, pour compliquer les choses, la version STOVL du F-35, qui avait été mise en période probatoire en raison des nombreuses difficultés rencontrées dans sa mise au point, n’évolue pas comme il était prévu. En effet, la masse de l’appareil a atteint son niveau maximal, ce qui laisse peu de marge de manoeuvre et surtout il a été constaté des fissures sur la cellule de quelques exemplaires lors d’essais de “durabilité”.
http://www.opex360.com/2013/01/16/le-f-35-manque-encore-de-maturite/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Rais Hamidou

Colonel

Colonel

Messages : 1988
Points actifs : 1986
Localisation : chez-moi
Inscription : 08/11/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 24 Juil 2013 - 0:36

L’assemblage du premier F-35 italien a commencé (MàJ)

22 juillet 2013 – 14:59

Citation :
Alors que l’acquision d’avions de combat F-35 auprès du constructeur américain Lockheed-Martin suscite une vive controverse en Italie, notamment en raison de son coûts que certains estiment beaucoup trop élevé alors que le pays est en proie aux difficultés économiques, la première usine d’assemblage de cet appareil construite hors des Etats-Unis a été inaugurée, en toute discrétion le 18 juillet dernier, sur la base aérienne de Cameri, près de Milan.

Cette unité de production, appelée FACO (JSF and Check Out) et qui a coûté 800 millions d’euros, est gérée conjointement par Alenia et Lockheed-Martin. Il lui reviendra d’assembler les F-35 destinés aux forces armées italiennes. Quand elle aura atteint sa pleine capacité de production, l’usine de Cameri assemblera deux avions par mois

Initialement, Rome avait commandé 131 appareils mais, compte tenu de l’état de ses finances publiques, la cible fut réduite à 90 l’an passé pour une facture globale d’environ 15 milliards d’euros. Et il est aussi question d’y produire les 85 avions attendus – du moins pour le moment et sauf révision à la baisse – par les Pays-Bas et de faire de cette usine un futur centre de maintenance pour les F-35 européens.

Le premier F-35 (version A) assemblé en Italie devrait suivre un programme d’essais en vol à partir de l’été 2014 pour être ensuite livré au 4e trimestre 2015. D’après la presse transalpine, son coût unitaire serait de 106 millions d’euros.
http://www.opex360.com/2013/07/22/lassemblage-du-premier-f-35-italien-a-commence/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Eagle15

Adjudant-chef

Adjudant-chef

Messages : 638
Points actifs : 1198
Localisation : Ain Oussara
Inscription : 03/03/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Jeu 29 Aoû 2013 - 20:17

La Défense américaine et Pratt & Whitney s’entendent sur le moteur du F-35
 
Posté par Nicolas Laffont le 28/08/2013 à 18:00
 
Citation :
Le turboréacteur à postcombustion F135 développé par Pratt & Whitney et destiné à propulser les Lockheed Martin F-35 Lightning II (Photo :  Archives/Pratt & Whitney, Canada)
Le Ministère de la Défense américaine et l’entreprise Pratt & Whitney se sont finalement entendus après plusieurs mois de négociations sur la livraison d’un nouveau lot de moteurs F135 à destination des avions de chasse F-35 de Lockheed Martin.

«Cet accord représente une approche équitable pour le gouvernement et Pratt & Whitney», a déclaré le lieutenant-général Chris Bogdan, responsable du programme F-35 au Pentagone. «Réduire les coûts est essentiel à la réussite de ce programme et nous travaillons ensemble – pour chaque contrat – afin de réduire les coûts pour le système de propulsion.»

Pratt & Whitney et le Pentagone précisent dans un communiqué conjoint que les détails sur les coûts ne seront connus que lorsque le contrat sur le 6e lot (LRIP 6) sera finalisé. Ils indiquent cependant que le prix unitaire des 32 moteurs pour les F-35A et C (CTOL et CV) devrait être réduit d’environ 2,5% par rapport aux 35 moteurs du 5e lot. Le prix unitaire pour les six moteurs destinés au F-35B (STOVL) devrait être réduit d’environ 9,6% par rapport aux trois moteurs du lot 5. Le précédent contrat était une entente d’un milliard $.

Lors de la livraison du lot précédent, Pratt & Whitney avait dû s’engager à assumer tous les risques de dépassements de coûts comme le lui demandait le gouvernement.

«Les progrès que nous avons faits dans la finalisation de ce contrat nous a permis de parvenir à un accord sur ce sixième lot de moteurs seulement quatre mois plus tard. Nous continuons à être axés sur la réduction des coûts, respecter nos engagements sur le calendrier de livraison, et accroître le rythme de passation de marchés pour les lots 7 et 8», a déclaré Chris Flynn, vice-président de Pratt & Whitney aux programmes de moteurs F135/F119.

À ce jour, Pratt & Whitney a livré 107 moteurs de production. Les livraisons des moteurs du 6e lot commenceront au quatrième trimestre de cette année. Le moteur F135 a généré 3.548 vols et 5.432 heures de vol d’essai, avec 27.243 heures de développement et vols d’essai. L’avion F-35B STOVL a accompli plus de 600 atterrissages verticaux.
http://www.45enord.ca/2013/08/la-defense-americaine-et-pratt-whitney-sentendent-sur-le-moteur-du-f-35/



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Icarus

Colonel

Colonel

Messages : 2057
Points actifs : 2602
Localisation : Alger
Inscription : 01/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mar 1 Oct 2013 - 11:35

Un rapport critique les contrôles de qualité du F-35

Publié le 30 septembre 2013 à 20h55 | Mis à jour le 30 septembre 2013 à 20h55


Le programme de développement du chasseur F-35, le plus coûteux de l'histoire du Pentagone, a
également été victime de ces pirates informatiques chinois, selon le Post. PHOTO REUTERS


Citation :
L'inspection générale du Pentagone a accusé lundi les fabricants de l'avion de chasse F-35 d'avoir mis en place des contrôles de qualité défaillants, compromettant la fiabilité et le sérieux de cet appareil aux coûts exorbitants pour l'armée américaine.

Le bureau d'inspection a signalé 363 problèmes liés à la conception et à la réalisation du Joint Strike Fighter qui pourraient porter préjudice à la sécurité de cet avion.

Le géant de l'aéronautique Lockheed Martin et cinq de ses principaux sous-traitants n'ont pas mis en place de «contrôles rigoureux de qualité», affirme le Pentagone.

Ces manquements «pourraient compromettre les performances, le sérieux et le budget de ce programme», précise le rapport de l'inspection générale.

«Sans un contrôle adéquat du logiciel d'exploitation (de l'appareil), Lockheed Martin n'est pas en mesure de remplir les critères de sécurité exigés», dénonce encore l'inspection générale.

Mis en place pour remplacer une grande partie de la flotte américaine d'avions de combat, le F-35 Lightning II (rallié par neuf pays) est le programme d'armement le plus cher de l'histoire des États-Unis, avec une enveloppe de 395,7 milliards de dollars qui ne cesse d'augmenter à mesure que les retards s'accumulent.

Depuis l'attribution du contrat en 2001, une phase de mise au point et d'essais était prévue pour durer dix ans. Elle ne sera pas terminée avant 2016, repoussant d'autant la mise en service de l'appareil.

Les responsables du programme ont reconnu que le programme d'origine avait été bien trop ambitieux car il prévoyait que la fabrication de l'appareil démarre bien avant que les tests soient achevés.

Le rapport de lundi pointe également du doigt les sous-traitants de Lockheed Martin, notamment l'entreprise Honeywell accusée d'avoir fait de mauvais essais sur le système d'alimentation d'oxygène.

Les responsables du programme F-35 ont salué un rapport «minutieux et utile» tout en le minimisant. Ils estiment, dans un communiqué, que la plupart des problèmes signalés ne sont pas «nouveaux et ne constituent pas des problèmes fondamentaux dans la réalisation du programme».

Sur les 343 recommandations que formule le rapport, 269 ont déjà été appliquées et 74 sont encore en cours, ont rapporté les responsables.
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201309/30/01-4694951-un-rapport-critique-les-controles-de-qualite-du-f-35.php


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/



" Même dans les ténèbres les plus obscures, il y a toujours de l'espoir "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
souleymane

Colonel

Colonel

Messages : 1998
Points actifs : 2505
Localisation : bejaia
Inscription : 21/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Sam 23 Nov 2013 - 22:20

Corée du Sud: finalement, malgré le prix, ce sera le F-35A de Lockheed Martin!

Posté par Jacques N. Godbout le 23/11/2013 à 0:01


Un F-35A effectue un vol d'essai à Fort Worth (Photo: Lockheed Martin)

Citation :
Après bien des péripéties, les Sud-Coréens qui annulaient il y a moins d’un an le processus d’achat de chasseurs pour cause de dépassement de budget, optent finalement sous la pression des militaires, après avoir écarté le seul avion qui respectait leur budget, le «Silent Eagle» de Boeing, pour le F-35 de Lockheed Martin sans égard au prix en raison de ses capacités.

Séoul s’est en effet engagée vendredi 22 novembre à acheter 40 chasseurs furtifs F-35A de Lockheed Martin à partir de 2018, avec la possibilité d’acquérir 20 autres chasseurs plus tard selon le budget et la situation sécuritaire, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap, citant le Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS).

En août dernier, l’Administration du programme d’acquisition de défense sud-coréenne, la DAPA, avait lancé un dernier appel d’offres dans le cadre de son projet d’acquisition de 60 avions de chasse, six mois après sa suspension en raison des propositions qui, toutes, dépassaient le budget de Séoul fixé à 8,3 milliards de wons (7,45 milliards $).

Le F-15 Silent Eagle de Boeing était opposé dans cet appel d’offres au F-35A de Lockheed Martin et au Typhoon du consortium européen Eurofighter (EADS, BAE Systems et Alenia). Ces deux derniers avaient cependant été éliminés, car leurs offres dépassaient le budget fixé par Séoul, Boeing étant le seul à avoir soumis une offre correspondant au budget.

Mais les Sud-Coréens, leurs chefs militaires en tête, se sont plaints que leur gouvernement ne choisissait pas des chasseurs qui offraient une assez forte capacité de dissuasion face à la turbulente Corée du Nord.

Un groupe d’anciens chefs de l’armée de l’air à la retraite avait fait part de son opposition au projet du gouvernement d’acquérir 60 avions de chasse nouvelle génération F-15 SE de Boeing pour remplacer sa flotte vieillissante d’avions F-4 et F-5, critiquant le processus de sélection qui avait donné la priorité au prix et non aux capacités de l’avion.

Une partie de l’état-major sud-coréen jugeait que le F-15 «Silent Eagle» ne répondait pas aux besoins actuels des armées du pays. La principale raison invoquée: le manque de capacités de furtivité de l’appareil face à certains de ses concurrents (le F-35 en tête, pour ne pas le nommer).

Fin septembre, coup de théâtre, la Corée du Sud annule l’octroi à Boeing du contrat des chasseurs.

Et voilà que maintenant, lors d’une réunion du Comité des chefs d’état-major interarmées, son président, Choi Yun-hee, approuve finalement le projet d’acquisition de 40 F-35 Block 3, capables de mener des missions air-air et air-sol.

Le logiciel de bord adapté aux besoins sud-coréens devrait quant à lui être prêt vers 2016, a précisé pour sa part l’armée de l’air américaine.

L’Administration du programme d’acquisition de défense (DAPA) devrait alors acquérir les avions via une transaction de gouvernement à gouvernement, sans appel d’offres.

Le F-35 est vendu uniquement à travers le programme américain de ventes militaires à l’étranger (FMS).

Le budget n’a pas été confirmé, mais on sait que le FMS américain exige qu’un gouvernement étranger paie le montant voulu par le gouvernement des États-Unis pour les F-35 au moment de l’achat effectif des avions.

Le F-35 choisi pour ses capacités de combat

Le choix du F-35 s’est fait suite à la demande de l’armée de l’air pour un avion ayant une faible signature radar, mais aussi des capacités de combat avancées.

«Le F-35A sera une arme stratégique permettant d’avoir un avantage compétitif sur l’ennemi et de le battre dans les premières phases du conflit», a déclaré le porte-parole du JCS, Eom Hyo-sik, lors d’un point de presse. «L’armée sud-coréenne utilisera également l’avion pour gérer efficacement les provocations.»

Cet achat est de moindre envergure qu’initialement projeté par la DAPA.

Le gouvernement réévaluera toutefois plus tard les capacités opérationnelles nécessaires et la situation sécuritaire pour l’achat éventuel de 20 chasseurs supplémentaires, qui seraient déployés entre 2023 et 2024, a dit Eom, donnant ainsi à Boeing et à EADS une chance de remporter un contrat à l’avenir.

Le brigadier-général de l’armée de l’air Shin Ik-kyun a aussi fait savoir que le F-35 jouera un rôle critique dans la destruction des cibles ennemies dans le cadre du système de défense baptisé «Kill Chain», qui a pour but de détecter les attaques balistiques imminentes et de lancer des attaques préemptives.
http://www.45enord.ca/2013/11/coree-du-sud-finalement-malgre-le-prix-ce-sera-le-f-35a-de-lockheed-martin/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
souleymane

Colonel

Colonel

Messages : 1998
Points actifs : 2505
Localisation : bejaia
Inscription : 21/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Sam 23 Nov 2013 - 22:43

L’état-major sud-coréen veut acquérir 40 avions F-35

23 novembre 2013 – 10:24

Citation :
Le contrat portant sur l’acquisition, par Séoul, de 60 nouveaux avions de combat était promis à Boeing, avec son F-15 Silent Eagle. Le constructeur américain ne manquait pas d’arguments, à commencer par le fait que les forces aériennes sud-coréennes étaient déjà dotées d’une version plus ancienne de son appareil.

L’été dernier, l’appel d’offres lancé par Séoul pour remplacer les F-5 de la Republic of Korea Air Force (RoKAF) semblait même acquis pour Boeing, l’Eurofighter Typhoon ayant été écarté, de même que le F-35A de Lockheed-Martin, jugé trop cher pour l’enveloppe de 7,3 milliards de dollars prévue pouyr cette acquisition?

Seulement, c’était sans compter sur la pétition signée par 17 anciens officiers généraux de l’aviation sud-coréenne, lesquels dénoncèrent les modalités de l’appel d’offres, en particulier ses exigences sur le coût d’acquisition. “Nous ne pouvons pas choisir des voiturettes à la place de berlines simplement parce qu’elles sont moins chères”, avait ainsi lancé le général Kim Hong-rae, ancien chef d’état-major de la RoKAF, de 1994 à 1995. En clair, il s’agissait de plaider, subtilement, la cause du F-35…

Finalement, ces 17 anciens généraux furent entendu : en septembre, le comité de la DAPA (l’équivalent sud-coréen de la DGA française) décida de rejeter la candidature du F-15 SE et de recommencer la procédure… “Nous allons accélérer les choses afin de nous assurer que le vide dans notre défense nationale soit limité à un minimum de temps”, avait alors expliqué un porte-parole.

L’on en était resté là jusqu’à la dernière réunion de l’état-major interarmées sud-coréen. A l’issue de cette dernière, il a été annoncé que les responsables militaires préconisaient l’achat de 40 F-35A afin de “mieux répondre à l’augmentation des menaces nucléaires balistiques de la Corée du Nord”. La décision n’est pas encore définitive étant donné qu’elle doit encore être approuvée au niveau gouvernemental.

L’appareil de Lockheed-Martin correspondrait aux exigences de l’état-major sud-coréen dans le cadre de la mise en place d’un système de défense pro-actif. Le F-35 serait ainsi utilisé pour frapper préventivement des cibles majeures en Corée du Nord dans le cas où les dirigeants de Pyongyang afficheraient leur volonté d’attaquer le Sud.

“Nous devons disposer d’avions de combat furtifs et dotés de capacités de guerre électronique pour pénétrer discrétement dans l’espace aérien nord-coréen et frapper des cibles clés”, a expliqué un porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense. “En achetant ces appareils, nous pouvons empêcher les provocations de la Corée du Nord de façon plus efficace”, a-t-il ajouté.

Les premiers F-35 devraient être livrés à partir de 2018. Le coût d’acquisition des 40 exemplaires serait de l’ordre de 5,6 milliards de dollars. Pour autant, il est toujours question pour Séoul de commander 60 appareils au total. Les 20 restants, prévus pour entrer en service à compter de 2023, feront l’objet d’un appel d’offres ultérieur. Mais il paraît peut probable que ce nouveau contrat, si le processus va jusqu’au bout, échappe à Lockheed-Martin.

Reste que le choix du F-35 risque de compliquer le développement de l’avion de combat multi-rôle KF-X, dans la mesure où il y a des inquiétudes sur le niveau des transferts technologiques que le constructeur américain pourrait consentir à Séoul. Pour rappel, le consortium Euofighter avait propose d’investir 2 milliards de dollars dans ce programme sud-coréen, qui doit déboucher sur la production d’une centaine d’appareils destinés à remplacer les F-16 actuellement en service au sein de la RoKAF.
http://www.opex360.com/2013/11/23/letat-major-sud-coreen-veut-acquerir-40-avions-f-35/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Flanker

Adjudant-chef

Adjudant-chef

Messages : 681
Points actifs : 1189
Localisation : Maghnia
Inscription : 04/05/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Lun 20 Jan 2014 - 19:53

La bombe atomique sur F-35 ne fait pas l'unanimité

Le 20/01/2014 à 14:43 | Par François Julian


Crédit: Lockheed Martin

Lire la suite :
 


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Mer 5 Fév 2014 - 0:01

F-35: le casque à problèmes, modifié et bientôt en période de tests



Ajouté par Nicolas Laffont le 4 février 2014 à 14:22.

Tags: casque, Elbit Systems of America, F-35, F35, Lockheed Martin, Rockwell Collins, Vision Systems International

Vision Systems International développe le casque pour les pilotes des F-35 (Photo: VSI)

Lire la suite :
 


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

Eagle15

Adjudant-chef

Adjudant-chef

Messages : 638
Points actifs : 1198
Localisation : Ain Oussara
Inscription : 03/03/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: F-35 Ven 7 Fév 2014 - 19:59

Royaume-Uni à approuver vrac F-35B acheter en 2017

Gareth Jennings, Londres - Defence Weekly de IHS Jane - 06 Février 2014



Lire la suite :
 


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: F-35

Revenir en haut Aller en bas

F-35

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum défense et géopolitique :: Technologies et armements :: Aviation militaire - Un avion US aurait été intercepté par un chasseur russe ? -