Forum défense et géopolitique
Le Webmaster et les membres du forum vous souhaitent la bienvenue et vous invitent cordialement à les rejoindre en vous inscrivant
Forum créé le 1er Février 2010

Forum défense et géopolitique

 


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Armée Brésilienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

corsaire

Modérateur

Modérateur

Messages : 1047
Inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Brésil: craxh d'un avion de chasse Jeu 6 Déc 2012 - 22:27

Un avion de chasse s'est écrasé dans le Sud du Brésil


6.12.2012, 23:09, heure de Moscou


AMX A-M1

Citation :
Un avion de chasse des Forces aériennes brésiliennes s'est écrasé dans la région de la frontière des États du Sud de Santa Catarina et de Rio Grande do Sul, a déclaré le commandement des Forces aériennes brésiliennes. Deux hélicoptères militaires se sont envolés vers le lieu de l'accident.

Le chasseur effectuait un vol d'entraînement. La cause du crash de l'avion militaire AMX italo-brésilien n'est pas connue. Aucune information sur l'état du pilote n'a été rapportée.
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/06/20/embraer-devoile-l-amx-a-m1.html
Revenir en haut Aller en bas

Nerka

Adjudant

Adjudant

Messages : 541
Points actifs : 1171
Localisation : nevers
Inscription : 26/03/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Brésil-Russie: Accord de coopération militaire Ven 14 Déc 2012 - 23:31

La Russie et le Brésil signent un accord de coopération militaire

Citation :
IRIB-Le président russe Vladimir Poutine et la présidente du Brésil Dilma Rousseff ont adopté de nouvelles mesures pour la mise en œuvre des projets de partenariat stratégique entre la Russie et le Brésil. Ces projets ont été conclus à l’issue des pourparlers russo-brésiliens qui ont eu lieu à Moscou.

Par ailleurs, un certain nombre de documents bilatéraux a été signé. Les ministres de la Défense de Russie et du Brésil Sergueï Choïgou et Celso Amorim ont notamment signé un accord intergouvernemental sur la coopération militaire. Cet accord prévoit une coopération dans le domaine de la médecine militaire, l'histoire militaire et l'hydrologie.
http://french.irib.ir/info/international/item/230793-la-russie-et-le-br%C3%A9sil-signent-un-accord-de-coop%C3%A9ration-militaire


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

Ishak

Modérateur

Modérateur

Messages : 799
Points actifs : 1437
Localisation : Blida
Inscription : 03/03/2011
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Armée Brésilienne Sam 29 Déc 2012 - 23:31

Brazilian army will continue upgrade program of its rocket launcher systems ASTROS.

Citation :
Brazil wil continue to invest defence budget to upgrade and modernize its precision strike technologies with the aim of developing rockets and missiles both for domestic military use and exports. A budget of $480 million initial outlay by the Defense Ministry is focused on updating Avibras' ASTROS, acronym for Artillery SaTuration ROcket System, which is able to launching multiple rockets.
http://www.armyrecognition.com/



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Le Rafale au Brésil Mer 5 Juin 2013 - 13:32

Rafale va-t-il passer à côté du succès au Brésil, au profit de Boeing ?

Ce matin à 10h45

Citation :
(Boursier.com) -- Le Rafale va-t-il passer à côté du succès au Brésil ? D'après les informations de l'agence Reuters, le F18 de Boeing a marqué des points importants ces dernières heures, grâce à une visite du vice-président américain Joe Biden chez la présidente brésilienne Dilma Roussef. Selon plusieurs sources, cet entretien a permis de balayer de nombreuses craintes à l'égard de l'appareil américain, aux dépens de ses concurrents, Dassault et Saab.

Transfert de technologies

"L'une des principales questions résidait dans les chances devoir le Congrès américain accepter des transferts de technologies jugées sensibles vers le plus peuplé des pays d'Amérique latine", explique Reuters, précisant que Joe Biden avait assuré que ce serait le cas. Des propos tenus par la présidente brésilienne auraient sous-entendu que Boeing détient désormais un net avantage sur ses adversaires.

34 milliards de dollars

Au total, 36 avions de chasse sont en jeu dans ce contrat, ce qui représente un montant de quatre milliards de dollars. D'autres commandes devraient s'ajouter, gonflant encore la facture. Tout n'est pas perdu pour le groupe français Dassault : selon les sources de Reuters, la présidente brésilienne n'aurait pas encore pris de décision définitive, et aucune date n'est connue pour le moment.
http://www.boursier.com/actualites/economie/rafale-va-t-il-passer-a-cote-du-succes-au-bresil-au-profit-de-boeing-20048.html

Crédit photo © Reuters


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

Aladin

Adjudant-chef

Adjudant-chef

Messages : 714
Points actifs : 1172
Localisation : M'sila
Inscription : 14/02/2012
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne Mar 17 Déc 2013 - 0:27

Rafale : le Brésil pourrait écarter Dassault pour cause d’addition trop salée

lundi, 16 décembre 2013 19:17 - Elisabeth Studer
Sources : Presse brésilienne, AFP



Citation :
IRIB-Nouvelle déconvenue pour le Rafale ? Alors que Dassault éprouve toutes les peines du monde pour tenter de remporter un contrat à l’international, notamment en Suisse et en Inde, c’est au tour du Brésild’être tenté de faire faux bond à la France.

En effet, selon la presse brésilienne, le Brésil aurait écarté l’appareil conçu par Dassault en faveur des avions proposés par les Etats-Unis et la Suède. Le gouvernement brésilien estimerait trop onéreux le prix demandé par la partie française pour l’acquisition de 36 avions de chasse.

« La France n’emportera pas un contrat d’avions de chasse de plusieurs milliards de dollars avec le Brésil, car son offre est trop chère », a ainsi laissé entendre samedi le quotidien brésilien Folha de São Paulo. Ajoutant que la somme de 4 milliards de dollars (2,9 milliards d’euros) avancée par Dassault était jugée trop élevée.

Rappelons que l’avion de combat français est en compétition avec le F/A-18 Super Hornet de l’Américain Boeing et le Gripen NG du Suédois Saab en réponse à l’appel d’offres de 36 avions de chasse, émis dans le cadre du programme aéronautique brésilien FX-2.

Des informations de la presse locale communiquées alors que le président français François Hollande a rencontré jeudi son homologue Dilma Rousseff à Brasilia, affichant à cette occasion sa volonté de conforter le partage de savoir-faire technologiques.

Précisons que l’appareil français était placé parmi les favoris, Nicolas Sarkozy ayant même pu considérer la vente comme acquise en 2009 … …. avant que le gouvernement de la présidente Dilma Rousseff ne reporte sa décision suite aux coupes budgétaires mises en oeuvre pour 2011.

En septembre de la même année, la dirigeante brésilienne avait indiqué à Nicolas Sarkozy en marge de l’assemblée générale des Nations Unies à New York que le Brésil n’était »pas en mesure de s’engager sur l’achat d’avions de guerre » . « Si choix il devait y avoir, il se ferait en faveur du Rafale », s’était toutefois alors engagée la présidente. Dassault Aviation affirmant parallèlement être prêt à faire d’importantes concessions, le constructeur ayant déclaré qu’il était prêt à « transférer 100% de l’ensemble des technologies civiles et militaires du Rafale au Brésil » en cas de victoire finale.

La récente annonce faite par le Brésil du retrait des avions Mirage 2000 à la fin de l’année 2013 a permis une nouvelle fois à la France d’espérer une proche conclusion, le dossier n’a pas été abordé – du moins publiquement – lors de la visite de François Hollande.

Alors que les élections générales de 2014 approchent à grands pas au Brésil, Dilma Roussef pourrait être tentée d’éviter de conclure un contrat dont le coût élevé pourrait lui être reproché par ses adversaires. Ces derniers critiquant d’ores et déjà son gouvernement en raison des sommes importantes engagées par le pays pour le Mondial de football, dont le coût est estimé à huit milliards d’euros.
http://french.irib.ir/info/economie/item/306650-rafale-le-br%C3%A9sil-pourrait-%C3%A9carter-dassault-pour-cause-d%E2%80%99addition-trop-sal%C3%A9e



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

centurion

Adjudant

Adjudant

Messages : 530
Points actifs : 868
Localisation : tiaret
Inscription : 02/07/2012
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne Mer 18 Déc 2013 - 21:01

ALERTE - Brésil/appel d'offres: le gouvernement confirme avoir opté pour l'avion de chasse suédois Gripen NG

(©AFP / 18 décembre 2013 20h47)

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Bresilappel_d_offres_le_gouvernement_confirme_avoir_opte_



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

centurion

Adjudant

Adjudant

Messages : 530
Points actifs : 868
Localisation : tiaret
Inscription : 02/07/2012
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne Mer 18 Déc 2013 - 21:24

Air Défense - Le Brésil n’achètera pas le Rafale

Par Bruno Trevidic | 18/12 | 19:19 | mis à jour à 20:47 | 4commentaires



Citation :
Le gouvernement brésilien a finalement fait le choix du Gripen du suédois Saab pour la fourniture de 36 avions de combat, pour une valeur de 4 milliards de dollars.

Après des années de tergiversations, le gouvernement brésilien a finalement fait le choix du Gripen du suédois Saab pour la fourniture de 36 avions de combat, pour une valeur de 4 milliards de dollars. L’avion suédois, qui était également opposé au F-18 Super Hornet de Boeing, serait la solution la moins onéreuse, selon des informations de la presse brésilienne.

Même si les chances du Rafale semblaient très compromises ces derniers temps, cette décision est une défaite de taille pour l’avion français, qui semblait, un temps, très près de l’emporter. En septembre 2009, le président Nicolas Sarkozy en visite au Brésil avait même cru pouvoir annoncer un accord avec le président brésilien Lula sur la vente de 36 Rafale. Mais la décision finale, prévue pour décembre 2009, avait été reportée à plusieurs reprises et la présidence de Lula s’était finalement achevée sans que le contrat ne soit signé.

Son successeur Dilma Rousseff jugea ensuite plus urgent de reporter la décision, pour cause de restrictions budgétaires, plongeant le camp français dans le doute et ouvrant la porte à une vigoureuse contre-offensive commerciale américaine, qui replaça le F-18 en pole position. Les révélations sur l’espionnage de la présidence brésilienne par l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, qui provoquent l’annulation en octobre d’un voyage officiel de Dilma Rousseff aux Etats-Unis, sonnent le glas des espérances américaines. Mais sans pour autant relancer les chances du Rafale. En dépit d’une visite officielle de François Hollande au Brésil, le 12 septembre, Brasilia aurait finalement jugé le Rafale trop cher.

Malgré cet échec, Dassault reste néanmoins confiant sur ses chances de signer un premier contrat à l’export pour le Rafale en Inde, courant 2014. Depuis janvier 2012, l’avionneur est en négociation exclusive avec les Indiens pour la fourniture de 189 appareils d’une valeur de 13 milliards d’euros.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/air-defense/actu/0203199530147-le-bresil-choisit-saab-pour-ses-avions-de-combat-638208.php


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

janissaire

Lieutenant-Colonel

Lieutenant-Colonel

Messages : 1652
Points actifs : 2398
Localisation : El Djazair
Inscription : 07/04/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne Jeu 19 Déc 2013 - 14:03

Quelques considérations sur le choix du Brésil en faveur du Gripen NG

19 décembre 2013 – 11:53



Citation :
Ainsi, au terme d’un processus qui aura pris plus de 10 ans, le ministre brésilien de la Défense, Celsio Amorim, a confirmé donné le nom du vainqueur de l’appel d’offres FX-2, à savoir le Gripen NG. L’avion du constructeur suédois a coiffé sur le poteau le Rafale de Dassault Aviation et du F-18 Super Hornet de Boeing… Et même le SU-35 que la Russie avait tenté de glisser. Au total, 36 appareils seront commandés, pour environ 5 milliards de dollars. Que faut-il en penser?

1- Un appel d’offres soumis à des influences

Septembre 2009. Le président en exercice à cette époque, Luiz Inácio Lula da Silva exprime sa préférence pour le Rafale. Il ne manquait plus qu’à conclure le contrat de vente. Sauf que les deux autres concurrents de Dassault Aviation se déchaînent et critiquent l’avion français à qui mieux-mieux. Là-dessus, certains journaux brésiliens emboîtent le pas, des rumeurs circulent…

Tout cela au point de contraindre Jean-Marc Merialdo, le directeur de la filiale Brésil de Dassault, à remettre les pendules à l’heure. “Malheureusement, nos rivaux ont commencé à faire des déclarations publiques qui ne correspondent pas à la réalité pour tenter d’influencer la décision” avait-il déclaré, en novembre 2009.

En outre, à la même époque, on avait appris que Saab avait obtenu un délai supplémentaire pour remettre sa copie à Brasilia. Qui plus est, le président Lula était en froid avec la hiérarchie militaire, laquelle poussait, on ne sait trop pourquoi, la candidature du Gripen, alors même qu’il avait été avancé, au début de l’appel d’offres, que cet appareil était inadapté aux besoins des forces aériennes du pays.

Autre exemple des bizarreries relevées ces dernières années. En janvier 2010, un compte-rendu d’évaluation fut évoqué par la presse locale. L’on y apprenait alors que le Gripen arrivait en première place. Puis, deux ans plus tard, un autre rapport d’analyse, établi cette fois par le Comité de coordination du programme d’avion de combat (COPAC) de la Force aérienne brésilienne (FAB), invitait Brasilia à choisir le F-18 de Boeing.

“Le rapport était prêt depuis deux ans, mais il avait été mis de côté par le ministre de la Défense Nelson Jobim”, expliquait alors le journal Istoé. Seulement, les chiffres présentés dans le document paraissaient étranges, avec un coût unitaire du Rafale à 175 millions d’euros alors que la Cour des comptes avait avancé, en février 2010, le prix, pour les forces françaises, de 142,3 millions d’euros, frais de développement compris. Pour l’export, le coût de l’avion de Dassault avait été estimé, selon la Rue Cambon, à 101,1 millions d’euros.

2- Le coût d’acquisition et de maintenance a été déterminant

L’on a beaucoup parlé du miracle économique brésilien. Mais en fait de miracle, il conviendrait mieux de parler – sans jeu de mot – de mirage. Les indicateurs les plus récents n’incitent guère à l’optimisme : les taux d’intérêts sont élevés, le prix des matières premières – ressources du pays – stagnent, l’inflation guette, le déficit courant se creuse, la dette publique représente 58,8% du PIB et les finances publiques sont sous tension. Sur le plan monétaire, le real est malmené sur les marchés depuis l’annonce de l’ex-président de la Réserve fédérale américaine d’un éventuel durcissement de sa politique.
http://www.opex360.com/2013/12/19/quelques-considerations-sur-le-choix-du-bresil-en-faveur-du-gripen-ng/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Brésilienne Aujourd'hui à 10:38

Revenir en haut Aller en bas

Armée Brésilienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» l'armée suisse
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum défense et géopolitique :: Les Armées du monde :: Amérique - Colombie : Quatre militaires tués dans une attaque des Farc-