Forum défense et géopolitique
Le Webmaster et les membres du forum vous souhaitent la bienvenue et vous invitent cordialement à les rejoindre en vous inscrivant
Forum créé le 1er Février 2010

Forum défense et géopolitique

 


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Iran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 21 ... 41  Suivant
AuteurMessage

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Iran : l'atome de la discorde Mar 9 Fév 2010 - 2:27

Le Koweït refuse de servir de base arrière en cas de conflit (médias) - 04/02/2010

Citation :
ABOU DHABI :: Le territoire du Koweït ne servira jamais de base arrière en vue d'une attaque militaire contre des pays tiers, dont l'Iran, a annoncé jeudi le président du Parlement koweitien Jassem al-Khorafi cité par l'agence d'information KUNA.

"Nous ne permettrons à personne d'utiliser notre territoire comme base pour lancer une offensive contre un autre pays. Le Koweït mène une politique transparente et aucune agression contre un quelconque pays ne sera lancée depuis notre territoire", a indiqué l'homme politique commentant les rumeurs relayées par la presse sur l'intention des Etats-Unis de se servir du territoire koweïtien pour menacer l'Iran.

Evoquant les missiles Patriot déployés sur le territoire koweïtien, le président du parlement a expliqué qu'elles étaient présentes "depuis la libération du pays de l'occupation irakienne et y avaient été déployées dans un but strictement défensif".

http://fr.rian.ru/world/20100204/185995111.html


Dernière édition par Admin le Dim 9 Déc 2012 - 6:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Mar 16 Fév 2010 - 15:50

Al-Fayçal en désaccord avec Hillary Clinton sur l’Iran - 15-02-2010



Citation :
L’émir Saoud al-Fayçal, ministre des Affaires étrangères saoudien, a exprimé son scepticisme quant à l’efficacité d’imposer de nouvelles sanctions à l’Iran, du fait de son programme nucléaire.

Dans une conférence de presse conjointe avec Hillary Clinton, secrétaire d’Etat américain, tenue à Ryadh, l’émir saoudien a déclaré : "ce qui est demandé, c'est une solution immédiate à ce dossier, et non des sanctions". Et de poursuivre : "les sanctions constituent une solution à long terme. Elles pourraient réussir mais nous ne pouvons pas en préjuger maintenant. Nous considérons le sujet à court terme, car on est plus proche de la source du danger. Pour cela, nous avons besoin d’une solution immédiate, non une solution progressive".

Le ministre saoudien a encore laissé entendre que les efforts visant à débarrasser la région du Proche-Orient des armes nucléaires doivent englober Israël.

En réponse à une question de savoir, si l’Arabie saoudite était prête à garantir l'approvisionnement de la Chine en pétrole, en contre partie d’un appui de Pékin à de nouvelles sanctions contre l’Iran, al-Fayçal a répondu que la Chine n’a pas besoin d’un encouragement de la part Ryadh quant à sa manière de composer avec l’Iran au sein du Conseil de sécurité. "Les Chinois assument leur responsabilité étant un puissant pays. Ils n’ont pas besoin d’entendre les propositions saoudiennes, sur ce qu’ils devraient faire".

Hillary Clinton a eu des entretiens avec le roi saoudien, Abdallah Ben Abdelaziz, où elle a tenté d’avoir son appui pour de nouvelles sanctions contre Téhéran.

Clinton avait déclaré à Qatar, avant son arrivée en Arabie Saoudite, que "l’Iran est devenu une dictature militaire", prônant des sanctions économiques contre les gardes de révolution iraniennes, qui constituent, dit-elle, "un instrument d’hégémonie gouvernementale".

Elle a encore fait observer devant des étudiants d’une université qatarie : "ce que l’on constate aujourd’hui, est que le gouvernement iranien, y compris le guide suprême, le Président de la République et le Parlement, sont en train d’être remplacés, et l’Iran est en passe de se transformer progressivement en un régime dictatorial militaire. Il s’agit là de notre point de vue".

Ce faisant, le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, est attendu mardi à Téhéran dans une tentative de médiation entre l’Iran et les pays occidentaux au sujet de la crise du nucléaire iranien.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/al-faycal-en-desaccord-avec-hillary-clinton-sur-liran/id-menu-957.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Mar 16 Fév 2010 - 17:35

Washington opposé à une agression israélienne contre l’Iran - 16-02-2010



Citation :
Le vice-président américain, Joe Biden, se rendra la semaine prochaine en Israël, en vue de transmettre un message à l’Iran que les Etats-Unis se tiennent aux côtés d’Israël, rapporte lundi Yediot Aharonot. La visite de Biden vise, par ailleurs, à informer la direction israélienne de l’opposition de l’administration américaine à une opération militaire israélienne contre le projet nucléaire iranien, ajoute le journal.

C’est la première visite de Biden en Israël depuis qu’il est nommé à son poste de vice-Président. Il se rendra également en Egypte, en Jordanie et en Arabie Saoudite.

Yediot Aharonot ajoute, en s’appuyant sur des sources israéliennes, que le Président américain, Barack Obama, refuse actuellement de se rendre en Israël, malgré les sollicitations récurrentes des parties pro-israéliennes aux Etats-Unis.

Yediot Aharonot a également rapporté, par la voix de sources du cabinet du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, que cette visite vise à exprimer l’inquiétude des Etats-Unis envers une opération militaire contre les installations nucléaires iraniennes.

Le journal révèle que des messages analogues ont été transmis au gouvernement israélien, dont celui exprimé par le chef de l’Etat major conjoint de l’armée américaine, à son arrivée à Tel-Aviv, selon lequel, les Etats-Unis craignent qu’une agression israélienne contre les sites nucléaires iraniens ne plonge la région dans une guerre globale.
http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/washington-oppose-a-une-agression-israelienne-contre-liran/id-menu-957.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 19 Fév 2010 - 20:11

Une frappe israélo-américaine contre l'Iran très probable (expert russe) 16-02-2010



Citation :
Une frappe israélo-américaine contre l'Iran est actuellement très probable, mais beaucoup dépend de la position de la Russie et de la Chine, a déclaré mardi aux journalistes le président de l'Académie des problèmes géopolitiques le général Leonid Ivachov.

"Une frappe contre l'Iran est actuellement à l'ordre du jour, elle sera très probablement portée par les Etats-Unis et Israël, mais beaucoup de choses dépendront de la position de la Russie et de la Chine", a annoncé le général russe. Selon lui, la frappe sera portée au moyen d'armes conventionnelles.

"Si Israël se décide à l'usage d'arme nucléaire, si limité soit-il, il déliera les mains à tous les pays solidaires de l'Iran et condamnant le dictat israélo-américain", a indiqué l'expert militaire.

Ces pays pourront riposter en recourant aux armes de destruction massive, notamment à l'arme biologique et en organisant des attentats terroristes.

Selon l'expert russe, l'Iran se trouve aujourd'hui encerclé par des bases militaires et des navires américains et otaniens.

"L'Iran se trouve en état de vulnérabilité totale face à une éventuelle agression et entreprend des démarches politiques, économiques et militaires afin de pouvoir survivre et de protéger sa souveraineté", a conclu l'expert.

http://fr.rian.ru/onlinenews/20100216/186069418.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Sam 20 Fév 2010 - 21:47

Téhéran est susceptible de fabriquer l'arme atomique, selon l'AIEA 19/ 02/ 2010

SUR LE TERRAIN - L'agence onusienne s'inquiète "d'activités secrètes" poursuivies par Téhéran ainsi que de la production d'un uranium enrichi à 20 %, au début du mois de février, dans l'usine de N...



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Dim 21 Fév 2010 - 21:19

Nucléaire iranien :: les pressions s'imposent (général américain) 21/ 02/ 2010

Général David Petraeus


Citation :
Toutes les tentatives de trouver une solution amiable au dossier nucléaire iranien ayant échoué, les pressions sur Téhéran s'avèrent indispensables, a estimé dimanche le général David Petraeus, chef du commandement central américain.

"Il est temps de passer aux pressions", a déclaré le général sur la chaîne de télévision américaine NBC.

Il a en outre souligné que Washington avait fait tout son possible pour éviter la voie des sanctions, mais que par son attitude provocatrice Téhéran obligeait les Etats-Unis à faire appel à la force.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

L'Iran dispose de 1,5 tonne d'uranium faiblement enrichi (3,5%). En octobre 2009, L'AIEA et les Six médiateurs internationaux sur l'Iran (Russie, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne) avaient proposé à Téhéran d'échanger son uranium contre du combustible enrichi à 20%. Sans donner de réponse définitive à cette offre, l'Iran a produit la semaine dernière le premier lot d'uranium enrichi à 20%.

http://fr.rian.ru/world/20100221/186102834.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Lun 22 Fév 2010 - 23:36

La Russie livrera des missiles antimissiles à l'Iran 21/ 02/ 2010

Citation :
La Russie entend respecter ses engagements et livrer à l'Iran le système de défense antimissiles S-300 commandé par Téhéran, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Sergeï Riabkov, cité par l'agence Interfax.

Moscou avait indiqué mercredi que la livraison avait été reporté pour des raisons techniques.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, reçu lundi au Kremlin, a invité le président russe Dmitri Medvedev à renoncer à cette vente qui pourrait permettre à Téhéran de faire face à des frappes ciblées contre ses installations nucléaires.

"Il existe un contrat pour fournir ce système à l'Iran et nous le remplirons. Les retards sont dus à des problèmes techniques", a déclaré Sergeï Riabkov.

Ce dernier s'est élevé contre les tentatives de politiser les exportations d'armes russes vers l'Iran.

"Il est absolument incorrect de mettre l'accent sur la question de la fourniture de S-300 et d'en faire un problème majeur, sans parler du fait de la lier aux discussions visant à rétablir la confiance sur le caractère purement pacifique du programme nucléaire iranien", a-t-il dit.


Agence Russe Interfax


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Mar 2 Mar 2010 - 20:16

Nucléaire iranien :: l'attitude de Téhéran est "inquiétante" (Maison Blanche) 02-03-2010

Citation :
Le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a estimé mardi que les Iraniens n'avaient visiblement "pas l'intention de respecter leurs responsabilités" en ce qui concerne leur programme nucléaire, jugeant leur attitude "inquiétante".

http://www.elwatan.com/?page=afp#newsmlmmd.urn.newsml.alc.afp.com.20100302T160057Z.TX.PAR.HED44.xml


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Mar 2 Mar 2010 - 21:11

Sanctions contre l'Iran: le moment n'est pas venu (Conseil de sécurité) 02-03-2010



Citation :
NEW YORK - Pour le moment, le Conseil de sécurité de l'Onu n'est pas prêt à discuter des sanctions contre l'Iran, mais n'en exclut pas l'examen dans le mois qui vient, a déclaré mardi le président du Conseil de sécurité en mars, l'ambassadeur gabonais à l'Onu Denis Dangue Rewaka.

"Nous supposons que cette question (des nouvelles sanctions contre l'Iran) pourrait monopoliser l'attention du Conseil de sécurité en mars, mais à présent nous ne sommes pas encore prêts à en discuter. Nous suivons de près la situation et attendons le moment propice", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse au siège de l'Onu.

http://fr.rian.ru/world/20100302/186169461.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Dim 14 Mar 2010 - 23:18

Iran: l'UE prête à des sanctions unilatérales faute d'accord à l'ONU 14/03/2010



Citation :
"L'Union européenne est désormais prête à imposer de son propre chef des sanctions renforcées contre l'Iran sur son programme nucléaire, faute d'accord à l'ONU où la Chine reste très réticente", ont indiqué dimanche des ministres européens.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=129169&language=fr


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Lun 15 Mar 2010 - 10:52

Pourquoi l'UE cherche à contredire le conseil de sécurité? Interrog


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Jeu 18 Mar 2010 - 18:16

scalp a écrit:
Pourquoi l'UE cherche à contredire le conseil de sécurité? Interrog

A mon avis ils cherchent à exercer une certaine pression sur le CS/ONU et montrer une cetaine influence...qui n'existe pas encore tant l'UE est sous domination américaine. Exclamation
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Jeu 18 Mar 2010 - 18:22

L'Iran incapable de créer une bombe atomique en 2010 (Petraeus) 16/03/2010



Citation :
WASHINGTON - L'Iran ne sera pas en mesure de créer dans l'immédiat une bombe atomique, a déclaré le chef du Commandement central américain (Centcom) David Petraeus lors d'une audition parlementaire.

"Heureusement, les travaux ont ralenti. Je ne pense pas que cela puisse se produire cette année", a dit le général.

http://fr.rian.ru/world/20100316/186261318.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 19 Mar 2010 - 10:29

Washington serait en train de renforcer son arsenal militaire à Diego Garcia 18/13/2010

Citation :
Les Etats-​Unis se­raient en train de ren­for­cer leur dis­po­si­tif mi­li­taire sur l'île de Diego Gar­cia, dans l'ar­chi­pel de Cha­gos, en re­pose au pro­gramme nu­cléaire ira­nien, a ap­pris APA jeudi à Port Louis, la ca­pi­tale mau­ri­cienne.

Selon des sources mi­li­taires bri­tan­niques et des in­for­ma­tions pu­bliées à la fois par le jour­nal russe Prav­da et le jour­nal écos­sais He­rald, l'ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine se­rait en train d'ache­mi­ner dix conte­neurs de "bombes an­ti-​block­haus" à Diego Gar­cia, en pro­ve­nance de l'Etat de Ca­li­for­nie.

Selon Dan Plesch, Di­rec­teur du Centre pour les études in­ter­na­tio­nales et la di­plo­ma­tie de l'uni­ver­si­té de Londres et spé­cia­liste de la po­li­tique ira­nienne "les Amé­ri­cains sont fin prêts pour la des­truc­tion de l'Iran.

"Au­jourd'hui, les avions bom­bar­diers amé­ri­cains sont prêts à dé­truire 10.​000 cibles en Iran en quelques heures", a-​t-​il dé­cla­ré.

Dans le même temps à Mau­rice, le mi­nistre des Af­faires étran­gères, Arvin Boo­lell, a ins­truit la di­rec­tion po­li­tique de son mi­nis­tère de faire confir­mer par des sources in­dé­pen­dantes, ce nou­veau dé­ve­lop­pe­ment dans l'uti­li­sa­tion de Diego Gar­cia.

Pour sa part, Arvin Boo­lell a in­di­qué que le gou­ver­ne­ment de l'Ile Mau­rice avait déjà saisi l'am­bas­sade amé­ri­caine à Port Louis au sujet du ren­for­ce­ment de la pré­sence mi­li­taire amé­ri­caine sur Diego Gar­cia.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Sam 20 Mar 2010 - 10:13

SVP monsieur David Petraeus, évitez nous la troisième guerre mondiale.

L'Iran n'est pas l'Irak et croyez bien que les pays voisins vont sûrement réagir militairement car le danger sera à leurs portes. Si vous déclenchez la guerre, les lendemains seront incertains.


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Mer 24 Mar 2010 - 19:38

Iran, Proche-Orient: entretien Obama avec Sarkozy, Brown et Merkel 24/03/2010

Citation :
Le président américain Barack Obama s'est entretenu mercredi de l'Iran et du Proche-Orient avec Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique Gordon Brown lors d'une vidéoconférence, a indiqué la Maison Blanche.
24 mars 2010 à 16h55min

http://www.elwatan.com/?page=afp#newsmlmmd.urn.newsml.alc.afp.com.20100324T164410Z.TX.PAR.KMW12.xml


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Jeu 25 Mar 2010 - 20:15

Ahmadinejad: l'Occident fait des histoires concernant notre programme nucléaire - 25/03/2010

Citation :
Le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé jeudi les pays occidentaux de faire "des histoires" au sujet du programme nucléaire controversé de son pays, les accusant de vouloir entraver la progression de la République islamique.

Les grandes puissances "disent qu'elles s'inquiètent du fait que l'Iran puisse être en train de fabriquer une bombe", a déclaré le président iranien en direct à la télévision publique lors de l'inauguration d'un barrage dans le sud-ouest de l'Iran.

"Mais nous répondons: vous l'avez construite et même utilisée. Alors, qui doit être inquiet? Vous ou nous?", a-t-il ajouté.

"Ils font tout simplement des histoires. Ils sont en train de s'humilier eux-mêmes", a-t-il dit.

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=130865&language=fr


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 26 Mar 2010 - 20:58

L’Allemagne, Israël, l’Iran et la bombe : Entretien avec l’historien militaire israélien Martin van Creveld - 26/03/2010

Né en 1946 à Rotterdam, Martin van Creveld est un historien attaché à l'Université Hébraïque de Jérusalem. Cet expert israélien est considéré comme l'un des théoriciens les plus réputés au monde en histoire militaire. Il étonne ses lecteurs en énonçant des thèses non conventionnelles, notamment quand il écrivait récemment dans les colonnes de l' « International Herald Tribune » :

« Si les Iraniens ne tentaient pas de se doter d'armes nucléaires, c'est alors seulement qu'il faudrait les considérer comme fous ! ».

Ses ouvrages principaux sont « The Transformation of War » (1991), où il avait prévu les formes de guerre nées après les événements du 11 septembre 2001. En 2009, il a publié en allemand « Gesichter des Krieges » (= « Visages de la guerre ») où il décrit les conflits armés de 1900 à aujourd'hui et émet des prospectives sur le 21e siècle.

Q. : Professeur van Creveld, la Chancelière Angela Merkel menace l'Iran de sanctions. Les Iraniens sont-ils impressionnés par cette menace ?

MvC : Je me permets d'en douter. D'après mes estimations, les Iraniens considèrent que leur programme nucléaire est une question d'importance nationale. Les sanctions, par conséquent, ne les impressionnent pas ; au contraire, elles conduiront les Iraniens à se ranger tous derrière Ahmadinedjad.

Q. : Dans un essai pour l'hebdomadaire « Die Zeit », vous avez récemment posé un constat provocateur, en écrivant que l'Iran, s'il devenait puissance nucléaire, « ne serait pas plus dangereux qu'Israël ou les Etats-Unis »...

MvC : Oui, de fait, et pas plus dangereux que l'autre « Etat voyou », comme on le décrit, qu'est la Corée du Nord. Force est d'ailleurs de constater que cet Etat, depuis la fin de la Guerre de Corée, n'a plus fait la guerre à personne. C'est une prestation que les deux autres Etats, que vous mentionnez, ne peuvent pas se vanter d'avoir réalisé.

Q. : D'après vous, dans quelle mesure les Etats-Unis et Israël sont-ils des Etats dangereux ?

MvC : Oui, longue histoire. Pour faire simple, posez la question à Slobodan Milosevic ou à Saddam Hussein. Ces deux personnalités politiques ont directement expérimenté la dangerosité que déploient les Etats-Unis lorsqu'un pays exprime son désaccord avec la politique américaine. Et pour l'expérimenter, il faut ajouter deux conditions supplémentaires : le pays visé doit d'abord être inférieur aux Etats-Unis sur le plan conventionnel ; ensuite il ne doit pas posséder d'armes nucléaires. Quant à la dangerosité d'Israël, posez la question aux habitants du Liban ou de la Syrie...

Q. : Donc, pour vous, le danger que représenterait un Iran devenu puissance nucléaire est largement exagéré...

McV : C'est évident et le calcul qui se profile derrière cette stigmatisation de l'Iran saute aux yeux : les Etats-Unis ont toujours tout entrepris pour empêcher les autres puissances de posséder des armes dont ils disposaient eux-mêmes depuis longtemps. Dans le cas d'Israël, le motif est différent : officiellement, il s'agit d'obtenir de l'argent d'autres pays, comme l'Allemagne et les Etats-Unis. Les sionistes jouent ce petit jeu depuis cent ans, et avec grand succès, m'empresserai-je d'ajouter.

Q. : Et vous dites tout cela sans la moindre réticence...

McV : Je suis un historien et je peux me permettre de dire ouvertement la vérité, telle que je la vois. Bien sûr, vous n'entendrez jamais pareil aveu de la part d'un représentant gouvernemental. Israël a attaqué l'Irak en 1981 et la Syrie en 2007. Dans ces deux actes hostiles, la surprise a été décisive : c'est elle qui a fait le succès des opérations. Mais, alors, ne vous étonnez-vous pas que dans le cas de l'Iran nous parlons depuis des années de lancer des opérations similaires et que nous ne faisons rien ? Le fait qu'on en parle depuis tant de temps éveille le soupçon : l'enjeu doit donc être autre ; en l'occurrence, obtenir des armes et de l'argent.

Q. : La Chancelière Merkel est allée dans ce sens...

MvC : Non, les choses ne s'agencent pas tout à fait ainsi. Le Président Bush était peut-être un idiot, mais ni Obama ni Merkel ne le sont. La possibilité d'une attaque israélienne n'est pas à exclure à 100%. C'est la raison pour laquelle on tente de donner à Israël suffisamment d'argent et d'armes pour que l'Etat hébreu s'abstienne de toute initiative malheureuse. Pour tous les intervenants, le jeu s'avère extrêmement délicat car il implique des éléments de Realpolitik, de tromperie et d'hypocrisie.

Q. : En 2008, Angela Merkel a prononcé des paroles historiques en déclarant que le droit d'Israël à l'existence relevait de la raison d'Etat allemande. Cette déclaration d'amour vous touche-t-elle ?

MvC : Des déclarations de ce genre me rendent certes très heureux mais en cas d'urgence les possibilités de Madame Merkel seraient très limitées.

Q. : Pensez-vous que l'Allemagne risquerait sa propre existence et enverrait la Bundeswehr pour intervenir dans une grande guerre en faveur d'Israël ?

MvC : Bien sûr que non. Mais à l'évidence, je dois vous révéler quel était l'objectif poursuivi au moment où l'on a fondé l'Etat d'Israël. Pendant 2000 ans, les Juifs n'ont pas pu dormir tranquilles parce qu'ils se faisaient du souci : devaient-ils se défendre eux-mêmes ou, si ce n'était possible, quelle puissance allait-elle prendre leur défense ? Israël a été créé pour que les Juifs puissent enfin dormir d'une traite pendant toute la nuit, parce qu'ils n'auraient plus à se casser la tête pour répondre à cette question. Donc, très logiquement, tout en respectant les propos de Mme Merkel, et en tenant compte de cette nécessité impérieuse de toujours dormir tranquille, je ne souhaite pas me poser la question de savoir si mon sommeil paisible doit dépendre ou non de l'armée allemande actuelle. Israël doit pouvoir se fier à lui seul. Et si l'improbable survenait et si Israël devait faire face à son propre anéantissement, je ne m'étonnerais pas d'apprendre que nous voudrions entrainer le plus de monde possible dans l'abîme avec nous.

Q. : Que voulez-vous dire par là ?

MvC : Songez à l'histoire du héros juif Samson.

Q. : « Qui en mourant tua plus de monde que pendant toute sa vie », comme le dit la Bible. Mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie ?

MvC : Je laisse votre imagination répondre à cette question.

Q. : Pourquoi Angela Merkel se trompe-t-elle lorsqu'elle semble nous dire qu'un Iran devenu puissance nucléaire serait plus dangereux que les autres puissances atomiques ?

MvC : Que voulez-vous que je vous dise ? Je n'ai encore jamais rencontré d'expert iranologue qui croit vraiment que Khamenei (l'homme qui, en réalité, tire toutes les ficelles en Iran), Ahmadinedjad et le peuple perse en général sont tous fous et souhaitent voir leur magnifique pays réduit à un désert radioactif.

Q. : Vous voulez dire que le principe de la dissuasion fonctionne également chez les Iraniens ?

MvC : Sans aucun doute. Comme partout, il y a également en Iran des scientifiques qui savent très bien ce que signifierait une guerre nucléaire pour leur pays. Et si ce n'était pas le cas, je leur conseillerais de lire le travail réalisé par mon bon ami Anthony Cordesman, ancien membre du Conseil National de Sécurité des Etats-Unis, travail dans lequel il explique ce qu'Israël pourrait infliger à l'Iran avec les mégatonnes qu'il possède dans ses arsenaux.

Q. : Pourquoi l'Iran veut-il la bombe ?

MvC : Pour attaquer Israël ? Non, très vraisemblablement non. Ce serait trop dangereux car toute puissance qui utilise des armes nucléaires risque, tôt ou tard, de voir d'autres puissances en utiliser contre elle. L'Iran veut-il menacer ou faire chanter ses voisins ? Peut-être. Mais sans doute pas tout de suite, plus tard vraisemblablement.

Q. : Et cela ne vous inquiète pas ?

MvC : Non. Ceux qui devraient s'inquiéter, ce sont les Etats du Golfe. D'ailleurs ils le sont. Parce qu'ils sont très éloignés d'Israël et qu'Israël, pour sa part, n'a ni l'intérêt ni les moyens d'aider ces Etats sans la moindre réticence. Nous avons donc affaire à un problème qui ne concerne que les Etats-Unis : eux devront l'affronter.

Q. : Ahmadinedjad ne planifie-t-il pas un nouvel holocauste ?

MvC : Je suppose qu'il le ferait si seulement il en avait les moyens...

Q. : Et cela, non plus, ne vous inquiète pas ?

MvC : Israël dispose de ce qu'il faut pour l'en dissuader.

Q. : Dans l'essai que vous avez récemment publié dans « Die Zeit », vous dites qu'Ahmadinedjad ne veut pas construire la bombe par conviction antisémite ; vous dites qu'il veut la construire pour des motifs d'intérêt national.

MvC : Cela ne fait aucun doute qu'Ahmadinedjad hait Israël. Certes, il éradiquerait bien ce pays de la surface de la Terre, mais seulement s'il en avait les moyens. Mais ce n'est pas la raison pour laquelle il cherche à se doter d'armes nucléaires. Alors pourquoi ? Depuis 2002, la situation stratégique de l'Iran s'est considérablement détériorée. En effet, les mollahs peuvent tourner leurs regards vers n'importe quel point cardinal, le nord-est, le sud-est, le sud ou l'ouest, toujours ils verront des troupes américaines déployées. Autour de l'Iran stationne un quart de million de soldats américains, pour être précis. Le cas irakien a appris deux choses aux mollahs : d'abord, qu'avec leur armée, ils n'ont aucune chance contre les troupes américaines. Ensuite, ils ne peuvent pas exclure l'hypothèse qu'un jour un président américain voudra quand même les attaquer. C'est en y réfléchissant qu'ils ont eu l'idée de fabriquer une bombe car se doter d'armes nucléaires est le seul moyen auquel ils peuvent recourir pour échapper au déséquilibre des forces.

Q. : Pourquoi ces raisons-là ne sont-elles jamais évoquées dans les médias allemands ?

MvC : Pourquoi me posez-vous cette question ?

Q. : Pourquoi ne la poserais-je pas ? Vous êtes un expert : que supposez-vous en constatant ce silence ?

MvC : Non, je ne peux pas répondre à la place des médias allemands.

Q. : Peter Scholl-Latour aime vous citer, et surtout cette phrase-ci : « Si j'étais iranien, je voudrais aussi avoir la bombe ! »...

MvC : Oui, et alors ?

Q. : Pourquoi les Allemands aiment-ils citer des Juifs pour donner plus de poids à leurs arguments ?

MvC : D'accord, cette question s'explique quand on connaît la situation allemande, mais en soi que signifie-t-elle ? Toutefois, ce n'est pas mon problème, mais le vôtre, à vous Allemands, de trouver une voie pour vous réconcilier avec votre passé, en l'occurrence avec l'holocauste...

Q. : Le gouvernement allemand sait-il de quoi il parle quand il évoque la question iranienne ou bien tous les propos qu'il tient sont-ils oblitérés par le besoin de surmonter le passé récent de l'Allemagne aux dépens de toute politique étrangère rationnelle ?

MvC : Je n'ai pas à émettre de jugement à ce propos. Posez la question à Madame Merkel elle-même.

Q. : En tenant des propos qui minimisent le danger de la bombe iranienne, ne vous attirez-vous pas des inimitiés en Israël ?

MvC : Ces derniers mois, j'ai eu maintes fois l'occasion de m'exprimer publiquement sur ce thème et je puis vous dire que non, en fait ma position ne m'attire aucune antipathie particulière. Les gens réagissent surpris, c'est évident, mais ils ne se mettent pas en colère. Aussi peu en colère d'ailleurs qu'Ehud Olmert, lorsque j'ai discuté avec lui de ces choses-là, quand il était encore premier ministre.

Q. : Dans votre longue contribution à « Die Zeit », vous insistez sur le véritable danger qui guette la région et qui n'est pas la bombe iranienne...

MvC : ... ce véritable danger qui serait une attaque contre l'Iran pour l'empêcher de construire sa bombe. Pour vous en rendre compte, il suffit de jeter un coup d'œil sur la carte du Golfe Persique, la région la plus riche en pétrole du monde ; vous comprendrez alors pourquoi. Une attaque de cette nature pourrait précipiter l'économie mondiale dans une crise qui serait pire que toutes les autres qui l'ont précédée. Or, c'est bien connu, les crises économiques peuvent avoir des conséquences politiques et militaires très lourdes.

Q. : Comment une attaque contre l'Iran pourrait-elle se dérouler et, dans le pire des cas, que se passerait-il ?

MvC : L'Iran est un pays trop grand pour être occupé ; donc on aurait recours plutôt à l'engagement d'unités de commandos ou l'on mènerait une guerre aérienne, celle du tapis de bombes. Plusieurs stratégies sont alors possibles mais aucune d'entre elles ne garantirait la destruction totale du programme nucléaire iranien. Ensuite, il serait bien possible qu'une attaque contre l'Iran déclencherait une guerre entre Israël et la Syrie ou le Liban. Une telle guerre aurait de terribles conséquences sur le prix du pétrole, donc sur l'économie européenne et sans doute aussi sur la structure qu'est l'Union Européenne. Vous pouvez aisément imaginer tout cela...

Q. : L'attaque contre l'Iran se déclenchera-t-elle tôt ou tard ? Et si oui, quand ?

MvC : Depuis des années, je défends l'opinion qu'une telle guerre n'aura jamais lieu. Mais pour être honnête, il m'est arrivé de me tromper dans le passé et certains de mes pronostics se sont avérés faux. Il est toujours possible qu'un fou arrive à prendre le pouvoir...

Entretien paru dans l'hebdomadaire berlinois « Junge Freiheit », de mars 2010 ;

Propos recueillis par Moritz Schwarz ; traduction de Robert Steuckers.


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Lun 29 Mar 2010 - 11:48

Bolton : les Etats-Unis ont admis que l’Iran est une puissance nucléaire..! - 28/03/2010

Citation :
L’ex-ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, John Bolton a déclaré dans une interview à la radio militaire israélienne, dimanche matin que les Etats-Unis font pression sur "Israël" pour ne pas lancer une attaque contre les installations nucléaires iraniennes parce qu’ils ont admis le fait que l’Iran possède l’arme nucléaire !

Bolton, a souligné que le président américain espére résoudre les conflits au Moyen-Orient en mettant fin au conflit palestinien - israélien, ce qui est selon Bolton une erreur dans les calculs, car « la source du conflit au Moyen-Orient est le projet nucléaire iranien et le soutien iranien aux mouvements de résistance » selon ses termes.

Lire la suite ici :: http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=131199&language=fr


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Lun 29 Mar 2010 - 19:19

Nucléaire iranien: Ankara s'oppose aux nouvelles sanctions contre Téhéran - 19/03/2010



Citation :
Intervenant lundi lors d'une conférence conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre turc Tayyip Erdogan s'est opposé aux nouvelles sanctions du Conseil de sécurité contre l'Iran.

"La communauté internationale a décrété à deux reprises des sanctions économiques contre l'Iran. Je ne suis pas convaincu de leur efficacité (...) La diplomatie me semble le meilleur moyen de régler le problème. Nous appelons à poursuivre efforts dans ce sens et espérons des résultats positifs", a-t-il affirmé.

Faisant allusion à Israël, le chef du gouvernement turc a déclaré que "d'autres pays possédaient déjà l'arme nucléaire, mais ne faisaient pas l'objet de sanctions".

http://fr.rian.ru/world/20100329/186348593.html

Like a Star @ heaven Enfin un dirigeant qui n'a pas froid aux yeux et qui dit tout haut ce que d'autres pensent tout bas mais sans jamais rien dire.


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 2 Avr 2010 - 19:46

Une attaque de l’Iran est-elle imminente ? - 02/04/2010

Ces dernières semaines il y a eu une série d’articles de presse ainsi que de communiqués d’experts militaires signalant avec force que, soit le gouvernement Obama soit le gouvernement israélien, voire les deux, pourraient s’orienter vers une attaque contre l’Iran.



Citation :
Certains articles de presse ont fourni tellement de détails et ont été tellement provocateurs qu’il est difficile de déterminer s’ils décrivent ou non les projets actuels d’une action militaire ou s’ils n’ont pour objet que d’augmenter « simplement » la pression sur le régime clérical de Téhéran. Même si les Etats-Unis et Israël sont en premier lieu engagés en ce moment dans une guerre des nerfs, la logique politique et militaire de leurs actions mènent inexorablement à la guerre.

Hier, le World Socialist Web Site a rapporté que la Brookings Institution avait simulé des jeux de guerre dans lesquels l’Iran était la cible (voir : « Washington ratchets up war threats against Iran »). Des équipes de hauts responsables américains - « jouant » les Etats-Unis, Israël, l’Iran et d’autres puissances régionales - ont cherché à déterminer l’issue d’une attaque israélienne contre les usines nucléaires iraniennes. Ce jeu de guerre a tenté de présenter le conflit comme restant initialement limité à des échanges de tirs ciblés entre Israël et l’Iran.

Zombis de l’armée américaine...

Les décideurs politiques américains ont toutefois fait savoir, qu’ils envisageaient de monter finalement un assaut massif contre l’Iran. Le jeu de guerre a couvert une semaine de guerre - durant laquelle, celle-ci s’est étendue à des groupes iraniens ou pro-iraniens au Liban, en Israël, dans les territoires occupés, dans la péninsule arabe et le Golfe persique - avec les Etats-Unis s’apprêtant à annihiler de vastes sections de l’armée iranienne.

Ceci a été dans la presse américaine la série la plus en vue d’annonces provocatrices contre l’Iran. La semaine passée, des articles sont parus selon lesquels les Etats-Unis étaient en train de stocker des bombes à charge pénétrante (bunker-busting bombs) dans des aérodromes à Diego Garcia, pour détruire des présumées installations nucléaires iraniennes ainsi que des articles faisant état de projets israéliens de larguer des bombes nucléaires sur ces mêmes installations.

Il y a un lien évident entre l’intensification des préparatifs pour des actions militaires et l’échec apparent de la « Révolution verte », soutenue par les Etats-Unis, à créer une dynamique politique et à jouir d’un soutien social indispensable pour le renversement du gouvernement de Téhéran.

Le mouvement de la Révolution verte, qui n’a jamais bénéficié de soutien en dehors d’une couche limitée de la classe moyenne, est devenue plus faible que jamais durant les derniers mois de 2009. Dans le même temps, Washington a augmenté la pression sur l’Iran lors des négociations sur son programme nucléaire en appelant à l’adoption de sanctions par le Conseil de sécurité de l’ONU. En décembre 2009, le New York Times publiait un article intitulé « La montée de la ligne dure modifie le regard sur le programme nucléaire iranien » qui décrivait l’augmentation du pouvoir de factions généralement pro Ahmadinejad au sein de l’armée iranienne.

Il est significatif que les articles de presse actuels sur des préparatifs de guerre paraissent après que le personnel américain de haut rang a pris connaissance de l’échec de la Révolution verte.

Contredisant des mois de propagande médiatique, Richard Haass, le président du Conseil des Affaires étrangères, a dit le 14 février à CNN que les Etats-Unis ne disposaient pas d’éléments pour valider les affirmations des porte-parole de la Révolution verte selon lesquelles leur candidat, Mir Hossein Mousavi, avait remporté les élections en juin dernier. Questionné au sujet d’un sondage américain indiquant, immédiatement avant les élections, un score de 57 pour cent pour Ahmadinejad contre 27 pour cent pour Mousavi, Haass a répondu, « Je ne sais pas si l’opposition a eu 25 pour cent, 50 ou plus. »

Pour le moment, les mandataires de la Révolution verte à Washington ont été marginalisés. Les Etats-Unis ont réagi à ce revers en divulguant des informations à la presse suggérant qu’une opération militaire était en préparation.

L’une des raisons de ces articles menaçants pourrait bien être d’inciter Téhéran à prendre une quelconque action défensive que les Etats-Unis pourraient présenter comme un casus belli en servant de prétexte à justifier une attaque contre l’Iran. Une autre possibilité est que les Etats-Unis (et Israël) s’attendent à ce que l’escalade de la pression sur l’Iran produise de nouvelles fractions au sein de l’élite dirigeante à Téhéran. D’une manière ou d’une autre, Washington est déterminé à retrouver le contrôle politique et économique sur l’Iran qu’il avait connu avant la révolution de 1979, à l’époque des journées trépidantes où le Shah remplissait les fonctions d’agent principal de la CIA à Téhéran.

La crise iranienne illustre la continuité fondamentale de la politique de l’impérialisme américain, contrairement aux affirmations selon lesquelles Obama poursuivrait une politique fondamentalement différente de celle de Bush. En fait, nous ramenant à la sinistre campagne mensongère de Bush sur les présumées « armes de destruction massives », les responsables américains intensifient les menaces et ce, bien qu’ils admettent ne pas avoir d’« idées précises » laissant supposer l’existence d’arme nucléaire iranienne.

Une attaque américaine et/ou israélienne contre l’Iran serait un acte criminel impérialiste monstrueux. Des milliers d’Iraniens seraient tués dès les premières heures de la guerre. De plus, une guerre contre l’Iran aurait des répercussions internationales incalculables et rapprocherait la planète toute entière de la date d’une conflagration nucléaire mondiale.

http://www.afriqueredaction.com/ext/http://www.afriqueredaction.com/article-une-attaque-de-l-iran-est-elle-imminente-47860915.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 2 Avr 2010 - 19:47

Une attaque de l’Iran est-elle imminente ? - 02/04/2010

Ces dernières semaines il y a eu une série d’articles de presse ainsi que de communiqués d’experts militaires signalant avec force que, soit le gouvernement Obama soit le gouvernement israélien, voire les deux, pourraient s’orienter vers une attaque contre l’Iran.



Citation :
Certains articles de presse ont fourni tellement de détails et ont été tellement provocateurs qu’il est difficile de déterminer s’ils décrivent ou non les projets actuels d’une action militaire ou s’ils n’ont pour objet que d’augmenter « simplement » la pression sur le régime clérical de Téhéran. Même si les Etats-Unis et Israël sont en premier lieu engagés en ce moment dans une guerre des nerfs, la logique politique et militaire de leurs actions mènent inexorablement à la guerre.

Hier, le World Socialist Web Site a rapporté que la Brookings Institution avait simulé des jeux de guerre dans lesquels l’Iran était la cible (voir : « Washington ratchets up war threats against Iran »). Des équipes de hauts responsables américains - « jouant » les Etats-Unis, Israël, l’Iran et d’autres puissances régionales - ont cherché à déterminer l’issue d’une attaque israélienne contre les usines nucléaires iraniennes. Ce jeu de guerre a tenté de présenter le conflit comme restant initialement limité à des échanges de tirs ciblés entre Israël et l’Iran.

Zombis de l’armée américaine...

Les décideurs politiques américains ont toutefois fait savoir, qu’ils envisageaient de monter finalement un assaut massif contre l’Iran. Le jeu de guerre a couvert une semaine de guerre - durant laquelle, celle-ci s’est étendue à des groupes iraniens ou pro-iraniens au Liban, en Israël, dans les territoires occupés, dans la péninsule arabe et le Golfe persique - avec les Etats-Unis s’apprêtant à annihiler de vastes sections de l’armée iranienne.

Ceci a été dans la presse américaine la série la plus en vue d’annonces provocatrices contre l’Iran. La semaine passée, des articles sont parus selon lesquels les Etats-Unis étaient en train de stocker des bombes à charge pénétrante (bunker-busting bombs) dans des aérodromes à Diego Garcia, pour détruire des présumées installations nucléaires iraniennes ainsi que des articles faisant état de projets israéliens de larguer des bombes nucléaires sur ces mêmes installations.

Il y a un lien évident entre l’intensification des préparatifs pour des actions militaires et l’échec apparent de la « Révolution verte », soutenue par les Etats-Unis, à créer une dynamique politique et à jouir d’un soutien social indispensable pour le renversement du gouvernement de Téhéran.

Le mouvement de la Révolution verte, qui n’a jamais bénéficié de soutien en dehors d’une couche limitée de la classe moyenne, est devenue plus faible que jamais durant les derniers mois de 2009. Dans le même temps, Washington a augmenté la pression sur l’Iran lors des négociations sur son programme nucléaire en appelant à l’adoption de sanctions par le Conseil de sécurité de l’ONU. En décembre 2009, le New York Times publiait un article intitulé « La montée de la ligne dure modifie le regard sur le programme nucléaire iranien » qui décrivait l’augmentation du pouvoir de factions généralement pro Ahmadinejad au sein de l’armée iranienne.

Il est significatif que les articles de presse actuels sur des préparatifs de guerre paraissent après que le personnel américain de haut rang a pris connaissance de l’échec de la Révolution verte.

Contredisant des mois de propagande médiatique, Richard Haass, le président du Conseil des Affaires étrangères, a dit le 14 février à CNN que les Etats-Unis ne disposaient pas d’éléments pour valider les affirmations des porte-parole de la Révolution verte selon lesquelles leur candidat, Mir Hossein Mousavi, avait remporté les élections en juin dernier. Questionné au sujet d’un sondage américain indiquant, immédiatement avant les élections, un score de 57 pour cent pour Ahmadinejad contre 27 pour cent pour Mousavi, Haass a répondu, « Je ne sais pas si l’opposition a eu 25 pour cent, 50 ou plus. »

Pour le moment, les mandataires de la Révolution verte à Washington ont été marginalisés. Les Etats-Unis ont réagi à ce revers en divulguant des informations à la presse suggérant qu’une opération militaire était en préparation.

L’une des raisons de ces articles menaçants pourrait bien être d’inciter Téhéran à prendre une quelconque action défensive que les Etats-Unis pourraient présenter comme un casus belli en servant de prétexte à justifier une attaque contre l’Iran. Une autre possibilité est que les Etats-Unis (et Israël) s’attendent à ce que l’escalade de la pression sur l’Iran produise de nouvelles fractions au sein de l’élite dirigeante à Téhéran. D’une manière ou d’une autre, Washington est déterminé à retrouver le contrôle politique et économique sur l’Iran qu’il avait connu avant la révolution de 1979, à l’époque des journées trépidantes où le Shah remplissait les fonctions d’agent principal de la CIA à Téhéran.

La crise iranienne illustre la continuité fondamentale de la politique de l’impérialisme américain, contrairement aux affirmations selon lesquelles Obama poursuivrait une politique fondamentalement différente de celle de Bush. En fait, nous ramenant à la sinistre campagne mensongère de Bush sur les présumées « armes de destruction massives », les responsables américains intensifient les menaces et ce, bien qu’ils admettent ne pas avoir d’« idées précises » laissant supposer l’existence d’arme nucléaire iranienne.

Une attaque américaine et/ou israélienne contre l’Iran serait un acte criminel impérialiste monstrueux. Des milliers d’Iraniens seraient tués dès les premières heures de la guerre. De plus, une guerre contre l’Iran aurait des répercussions internationales incalculables et rapprocherait la planète toute entière de la date d’une conflagration nucléaire mondiale.

http://www.afriqueredaction.com/ext/http://www.afriqueredaction.com/article-une-attaque-de-l-iran-est-elle-imminente-47860915.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Ven 2 Avr 2010 - 20:13

D'où qu'elle vienne, une attaque militaire contre l'Iran serait terrible sur le plan des conséquences, tant pour la région du proche et moyen orient que pour le monde entier.

L'Iran est une puissance militaire authentique qui produit ses propres armes, notamment les missile ; sa riposte à une telle aventure serait désastreuse et foudroyante aussi bien pour les troupes américaines stationnées dans les pays limitrophes tels que Irak, Afghanistan, Koweit, Qatar, Bahreïn etc...que pour Israël.

Une telle attaque, que je ne souhaite pas, embrasera à coup sûr toute la région.

Certes, Israël et les USA pourraient déclencher unilatéralement cette guerre mais seraient-ils en mesure de la circonscrire ? Pourront-ils l’arrêter ? Voilà les questions que je me pose. Rolling Eyes


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Sam 3 Avr 2010 - 0:52

Nucléaire : entre Israël et l'Iran, le pire n'est pas sûr - 31/03/2010

L'Etat d'Israël va-t-il procéder à des frappes aériennes pour empêcher la République islamique d'Iran d'accèder à l'arme nucléaire ? Le scénario est souvent évoqué, mais il est "tout sauf évident" constate un excellent spécialiste, Samy Cohen, dans un article paru dans le dernier numéro de Politique étrangère.

Directeur de recherches au CERI, Samy Cohen a mené l'enquête auprès des "principaux experts israéliens des questions stratégiques". Il en est revenu avec un point de vue aussi informé que nuancé.

La "doctrine Begin" forgée lors de la destruction de la centrale irakienne d'Osirak en 1981, puis une nouvelle fois lors de la frappe sur un site nucléaire en Syrie (septembre 2007) s'appliquera-t-elle à l'Iran ?

Rien n'est moins sûr, estime l'auteur. Pour trois raisons : la perception de la menace iranienne, les capacités de l'armée de l'air et l'attitude des Etats-Unis.

Au delà des postures alarmistes, de nombreux experts israéliens doutent du caractère inéluctable d'une attaque contre l'Etat hébreu. Selon eux, l'Iran ne prendra pas le risque d'une seconde frappe nucléaire, après un tir contre Israel. Bref, la dissuasion fonctionnerait. La violence du discours antisioniste de la part de Téhéran "vise à rassurer et anesthésier la vigilance des pays arabes, en tentant de faire passer le message que le future ne leur est pas destinée"...

"Le doute existe quant à la capacité de l'armée de l'Air de détruire en une frappe unique les installations iraniennes et de venir à bout de la protection de béton qui les protège" note Samy Cohen.

Les 25 F-15E et les F-16IC de Heyl Ha'avir devraient s'y reprendre à plusieurs fois, en subissant sans doute des pertes. Une telle frappe pourrait n'être qu'un "demi-succès", ce qui mettrait sérieusement à mal les capacités dissuasives de Tsahal. Par ailleurs, une telle frappe déclencherait une longue guerre classique, impliquant des tirs de roquettes du Hezbollah ou du Hamas.


Quant à l'attitude des Etats-Unis, elle est encore plus défavorable sous Obama que sous Bush... qui avait déjà refusé de livrer des bombes capables de pénétrer certains bunkers. Israel pourrait-il prendre le risque d'une "crise majeure" avec les Etats-Unis en passant outre ? Peu de choses le laisse croire. D'autant qu'"en cas d'accession de l'Iran au rang de puissance atomique, les bons liens avec les Etats-Unis joueraient un rôle précieux".

Pour aller plus loin sur les questions militaires israéliennes, les lecteurs pourront se reporter au très bon livre de Samy Cohen, "Tsahal à l'épreuve du terrorisme" (Le Seuil, 2009) - dont nous avions omis de rendre compte à l'époque.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/03/nucl%C3%A9aire-entre-isra%C3%ABl-et-liran-le-pire-nest-pas-s%C3%BBr.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Iran Dim 4 Avr 2010 - 0:24

LA MENACE IRANIENNE Interrog hum

Citation :
L'Iran représente une menace de premier ordre. Depuis trois décennies, Téhéran est l'un des principaux soutiens au terrorisme islamique. Désormais, ses dirigeants ont décidé de se doter d'un arsenal nucléaire afin d'asseoir leur influence régionale et de s'affranchir des pressions des puissances atomiques.

Face à ce danger, Américains et Israéliens envisagent d'intervenir militairement avant que le programme militaire iranien n'aboutisse. Mais la chose est loin d'être simple. Fort de 69 millions d'habitants, l'Iran est doté d'une armée puissante, même si une partie de ses matériels sont obsolètes. Surtout, conscients de leurs faiblesses, les stratèges iraniens ont mis au point une stratégie défensive « asymétrique » afin de dissuader tout agresseur.

A la différence de l'Irak, un conflit avec Téhéran ne se limiterait pas au seul territoire iranien, mais s'étendrait à l'ensemble du Moyen-Orient. En effet, les vecteurs iraniens, sont capables de délivrer des charges classiques sur toutes les grandes villes de la région. L'Etat d'Israël et les installations militaires américaines dans la région seraient les premiers visés par ces frappes de représailles.

Téhéran tenterait également d'interdire la navigation civile dans le golfe Persique et de s'en prendre aux installations pétrolières perturbant les exportations de pétrole, afin de désorganiser au maximum l'économie mondiale. Des attentats terroristes pourraient être déclenchés au sein même des pays agresseurs et de leurs alliés.

Les services secrets iraniens jouent aujourd'hui un rôle essentiel afin de préparer l'ensemble de ces actions offensives prévues à l'étranger. La véritable guerre engagée par le Hezbollah contre Israël au cours de l'été 2006 annonce ce que pourraient faire d'autres mouvements armés soutenus par Téhéran en cas de déclenchement des hostilités, partout au Moyen-Orient.

Lire la suite ici :: http://www.cf2r.org/fr/rapports-de-recherche/menace-iranienne.php


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iran

Revenir en haut Aller en bas

Iran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Iran
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Ce qui est interdit en Iran
» Marine chinoise - Chinese navy
» SU-35 Sukhoi, F-35 Lightning, F-22 Raptor
Page 1 sur 41Aller à la page : 1, 2, 3 ... 21 ... 41  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum défense et géopolitique :: Actualité internationale :: Asie - Pacifique - L'Iran et le Pakistan signent neuf protocoles d'entente-