Forum défense et géopolitique
Le Webmaster et les membres du forum vous souhaitent la bienvenue et vous invitent cordialement à les rejoindre en vous inscrivant
Forum créé le 1er Février 2010

Forum défense et géopolitique

 


AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Gendarmerie Nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Gendarmerie Nationale Jeu 25 Fév 2010 - 16:05

ECOLE DE GENDARMERIE ALGERIENNEE

Une journée porte ouverte à l'école de gendarmerie de Sétif, les militaires pratiquent un art martial coréen, le kouhksoul



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/


Dernière édition par scalp le Ven 27 Jan 2012 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 11 Avr 2010 - 12:20

COOPÉRATION JUDICIAIRE ET SÉCURITAIRE - 05/04/2010

Le ministre américain de la Justice à Alger


La procession des responsables américains à Alger continue avec la venue du secrétaire d’Etat à la Justice.

Citation :
Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, sera en visite à Alger dès ce mercredi. Il signera un accord d’assistance judiciaire mutuelle avec le gouvernement algérien. C’est ce qu’a indiqué hier John Brown, responsable de la communication à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger, lors d’une conférence de presse.

De nombreux secteurs sont concernés par ce futur accord. Il s’agit d’échange d’information sur le terrorisme, le trafic de drogue et tout genre d’activités illicites. Aucun autre détail n’a été divulgué par le responsable américain sur le contenu de cet accord. Le même responsable s’est contenté de souligner que cette visite intervient dans un contexte caractérisé par une coopération accrue entre l’Algérie et les Etats-Unis, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

L’Algérie fournit déjà des informations aux Etats-Unis après la mise en place de mesures de contrôle accrues dans le cadre de la sécurisation du transport aérien. Le même responsable n’a pas été dans la capacité d’expliciter la nature des informations divulguées. S’agit-il des noms des voyageurs, de leurs adresses, de leurs professions ou de leurs orientations politiques? On n’en saura rien. Ces informations constituent-elles une atteinte à la vie privée? Même silence.

De toute façon, les Etats-Unis font du renseignement la cheville ouvrière de leur plan de lutte contre le terrorisme.

De nombreux autres responsables américains, chargés de la sécurité ou non, se sont succédé à Alger depuis quelques mois. A la fin du mois dernier, c’était le directeur adjoint du Bureau fédéral des investigations (FBI), John S. Pistole, qui était à Alger.

La lutte antiterroriste et la coopération avec la police et la gendarmerie algériennes ont été au centre des discussions du responsable américain avec des officiels algériens.

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2010-04-05/74969.html


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 11 Avr 2010 - 12:37

EXHIPITION KOUKSOUL GENDARMES

Sortie de promotion de gendarmes algériens qui font une démonstration de protection rapprochée et de l'art martial sud-coréen "Kouksoul"



Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mer 14 Avr 2010 - 23:04

Objet de stratégie de développement propulsée sous les auspices de Bouteflika

La grande mue silencieuse des services de sécurité algériens - 14/04/2010




Citation :
Si la justice algérienne avait été visée, dès le début des années 2000, par une réforme globale qui est toujours de vigueur, les institutions de sécurité de la République, qui sont la DGSN et la Gendarmerie nationale, n'ont pas été laissées en marge du développement multisectoriel engagé sous l'égide du président Bouteflika depuis son accession à la magistrature suprême.

Ce qui n'était d'ailleurs que justice rendue et une reconnaissance des efforts fournis autant par les policiers que par les gendarmes, auxquels il faudrait ajouter les éléments de l'ANP qui se sont engagés dans la lutte antiterroriste durant la décennie 90.

«Toutes les forces de sécurité dont dispose le pays se sont mobilisées durant la décennie 90 pour atteindre l'objectif de l'éradication du terrorisme», nous dira le commandant Abdelahamid Kerroud du commandement de la Gendarmerie nationale.

Ce qu'une fois cet objectif consacré qu'il y a eu rétablissement de la paix civile de manière beaucoup plus papable à partir des années 2000 que la nécessité d'un développement des institutions de sécurité s'est imposée en tant qu'action élémentaire, nous expliquera le même officier supérieur de la Gendarmerie nationale.

Ainsi, et pour ce qui est de cette corporation, la consolidation de ses capacités a constitué cette option retenue par le ministère de la Défense nationale (MDN) sur la base d'une orientation recommandée par le président Bouteflika du temps du son premier mandat. Une option qui a été vite mise à exécution dans le cadre d'un plan de développement initié en 2001 au profit de la Gendarmerie nationale visant, selon le commandant Kerroud, «à s'adapter aux différentes évolutions de la société et à répondre à ses besoins».

Le développement de la gendarmerie depuis 2001

Les efforts de développement consentis par la gendarmerie ont porté essentiellement sur deux volets distincts. Il s'agit, pour le premier, de doter cette corporation de nouvelles infrastructures tout aussi utiles les unes que les autres pour l'accomplissement de ses missions. Le commandant Kerroud citera d'ailleurs quelques-unes de ces infrastructures, comme le nouvel Institut de criminologie de Bouchaoui et l'Ecole de la police judiciaire de Zéralda.

Il n'omettra pas non plus de faire part de la création de nouvelles unités à différents niveaux, central, régional et local. Ce qui a abouti d'ailleurs à un renforcement de la présence des éléments de la gendarmerie à travers le territoire, ce dont atteste à juste titre le taux de couverture sécuritaire répertorié pour l'année 2009 et qui était de l'ordre de 88%.

Toujours pour ce qui est du volet lié au développement des infrastructures, la Gendarmerie nationale procédera à l'équipement de celle-ci d'appareillages de haute technologie favorisant l'émergence de preuves scientifiques dans ses opérations d'investigation et de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. Le second volet inclus dans le cadre du plan de développement de la gendarmerie a porté quant à lui sur l'élément humain.

Dans cette optique, il a été décidé d'une campagne de recrutement massif de jeunes diplômés universitaires qui ont d'abord fait l'objet d'une formation de base avant de rejoindre la vie professionnelle à caractère paramilitaire. En parlant de la formation, les chiffres communiqués par la cellule de communication de la Gendarmerie nationale font état de 14 000 éléments qui sont mobilisés dans le cadre de cette dynamique que le commandant de l'institution tient à pérenniser dans le temps. Le nombre global de l'effectif de la Gendarmerie nationale s'élève à quelque 90 000 éléments, selon des sources fiables.

Les engagements du défunt Ali Tounsi

De son côté, la Direction générale de la Sûreté nationale a également entrepris sa mue au début des années 2000 dans le cadre d'une stratégie de développement visant l’organisation de ses rangs, une formation mieux adaptée de ses éléments, en sus d'un rapprochement le plus possible du citoyen dans le sillage d'une politique de proximité qui a été bénéfique en termes de lutte contre les différentes formes de criminalité.

Le défunt Ali Tounsi avait maintes fois réitéré son engagement à revoir les conditions socioprofessionnelles des éléments de la DGNS en vue de leur amélioration. Il s'est fait également sienne cette obligation d'humaniser les rangs de la police afin que celle-ci puisse refléter une meilleure image au regard de la société.

Il va sans dire que la police algérienne n'a par ailleurs rien à envier à celles des pays développés en termes d'acquisition de moyens et d'équipements de haute technologie, entre autres le test ADN et les différentes dotations dont a fait l'objet le laboratoire de la police scientifique.

http://www.letempsdz.com//content/view/35936/1/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Jeu 15 Avr 2010 - 10:54

Personne ne peut dire le contraire, la gendarmerie algérienne est résolument engagée dans la bonne voie. :algerie2:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mar 20 Avr 2010 - 21:24

Bilan de la Gendarmerie nationale - 20 Avril 2010

Trafic de stupéfiants, contrebande et sécurité publique


Citation :
Agissant sur renseignement le 18 avril dans la wilaya de Biskra, les gendarmes de la brigade de Chetma ont interpellé 2 personnes en possession de 48,4 g de kif traité. La perquisition, effectuée dans leur local commercial a conduit à la découverte et à la saisie de 120 g de la même substance.

La brigade de gendarmerie nationale de Chetma procède à l'enquête. Durant la même période, les gendarmes de la brigade de sécurité routière de Bordj Menaiel (wilaya de Boumerdès), dressant un dispositif de barrage de police de la route sur la RN12, ont interpellé une personne transportant, à bord d'un véhicule de marque Peugeot 307, 91 téléphones portables, en provenance de la contrebande.

La brigade de sécurité routière de la gendarmerie nationale de Bordj Menaiel procède à l'enquête. Entre autre, sur les frontières ouest, le 19 avril 2010, les gardes frontières de Sidi Boudjenane, El Djorf et Boukanoune, situés à la wilaya de Tlemcen, effectuant des patrouilles le long du tracé frontalier, ont découvert 2720 litres de carburant abandonnées par des contrebandiers.

Par ailleurs, sur les frontières est, le 17 et 19 du mois en cours, les gardes frontières d'El Kouif et Goulita, campés dans la wilaya de Tébessa, effectuant des patrouilles le long du tracé frontalier, ont découvert 2 véhicules légers, 9 ballots de friperie, 1 lot d'effets vestimentaires et 2090 litres de carburant, abandonnés par des contrebandiers. Les gendarmes de la compagnie territoriale

de Constantine, dressant un dispositif de barrage de police de la route sur la RN79, ont interpellé une personne qui transportait, à bord d'un véhicule de marque Hyundai Accent, 450 cartouches de cigarettes étrangères de marque Legend, en provenance de la contrebande.

La brigade de gendarmerie nationale de Ali Mendjeli procède à l'enquête. Aussi, les gendarmes de la brigade d'El Borma de la wilaya d'Ouargla, effectuant une patrouille à la résidence, ont découvert un véhicule de marque Toyota ayant à son bord 73 bouteilles de gaz pour climatiseurs abandonné par des contrebandiers.

La brigade de gendarmerie nationale d'El Borma procède à l'enquête. Ajoutant que le 18 avril, les gendarmes de la brigade d'Oued Fodda (wilaya de Chlef) ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal d'El Attaf, dans la wilaya de Aïn Defla, 34 personnes dont 2 de sexe féminin, pour création d'un lieu de débauche, prostitution et vente clandestine de boissons alcoolisées. Elles ont été placées sous mandat dépôt et écrouées.

http://www.letempsdz.com//content/view/36365/1/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Sam 24 Avr 2010 - 22:53

Une hauteur de vue au service de la nation

Le général-major Ahmed Bousteila




Les observateurs ont eu à constater, depuis une décennie, que la Gendarmerie nationale ne se manifeste qu'à l'occasion d'une grande prise aux frontières, du démantèlement d'un réseau de banditisme ou de terrorisme. C'est là la marque du général-major Bousteila qui, de par cette démarche, a démontré à plusieurs reprises que la Gendarmerie ne fera sa mue que dans la discrétion et l'activité efficace sur le terrain. Son bilan annuel présenté à la presse, une tradition à laquelle les journalistes se sont désormais habitués, illustre, à elle seule, l'approche que se font Bousteila et ses collaborateurs du devenir de cette institution.

Il faut dire que cette approche n'est pas née d'un quelconque volontarisme des hommes qui cherchaient à faire face à la banalisation de la violence et à la multiplication des comportements criminels. La consolidation des potentiels de la Gendarmerie nationale a été décidée par le ministère de la Défense nationale et sur orientation du président de la République. Cet intérêt a permis à la Gendarmerie nationale de bénéficier de plans de développement pour niveler les capacités opérationnelles de ses différentes composantes, monter en puissance ses effectifs et moderniser ses équipements techniques et d'investigations judicaires.
C'est un énorme chantier que la Gendarmerie nationale a ouvert, illustrant de la sorte la hauteur de vue du général-major Ahmed Bousteila sur les questions nationales.

Après avoir participé efficacement à la lutte antiterroriste aux côtés des forces de l'ANP et payé, dans cette campagne, un lourd tribut, le commandement de la Gendarmerie nationale ne s'est pas arrêté à cet acquis, démontrant de cette manière ses capacités à appréhender les défis à venir.



Lire la suite : http://www.eldjazaircom.dz/index.php?id_rubrique=213&id_article=2165


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Ven 7 Mai 2010 - 20:21

Une formation professionnelle et spécialisée

Ecole des sous-officiers de la Gendarmerie nationale (ESOGN) de Sétif

Par Abdelhalim Benyellès

Citation :


Elle est commandée par le colonel Athmane Bouderbala, un officier supérieur qui incarne la démarche pédagogique et qui veille au suivi de la formation et au bon déroulement des objectifs tracés par le commandement de la Gendarmerie nationale qui accorde une importance particulière à la formation. La mission principale de l'école est de préparer à leur future vie professionnelle des jeunes hommes futurs sous-officiers, agents de la police judiciaire (APJ) ayant décidé de servir la Nation. Si la formation professionnelle et pratique occupe une place prépondérante dans le programme de formation, les activités culturelles et sportives bénéficient d'une attention particulière du commandant de l'école, à l'image de la qualité des installations sportives.

La recherche de la performance

L'accès à l'école donne un avant-goût de la qualité de la formation de l'Ecole des sous-officiers qui s'étend sur 100 ha dans une zone de terres pourtant arides de la commune de Ouled Saber, mais où l'intérieur reflète indéniablement un décor de prospérité tout de propreté, fait des couleurs du gazon qui couvre toutes les plates-bandes agrémentées d'arbres, tout autour du blanc des bâtiments. La structure renseigne sur les notions de la vie militaire et les principes de travail au sein de la Gendarmerie nationale ainsi que sur l'éthique et la déontologie de cette institution.

Outre les blocs administratifs et les salles de classes, les infrastructures sportives sont situées dans la zone réservée à la pratique du sport. Depuis son inauguration en 1991, l'Ecole des sous-officiers de Sétif aura formé jusqu'à la sortie de la future promotion de juin prochain au total 33 956 gendarmes, dont 31 426 agents de la police judiciaire (APJ) et près de 2014 sous-officiers spécialisés. La capacité d'accueil de la structure varie entre 2000 et 3000 élèves sélectionnés selon des critères étudiés. Le programme de développement et de modernisation du corps de la Gendarmerie nationale est sous-tendu par la qualité des infrastructures, le cadre de la formation, la ressource humaine, les méthodes pédagogiques et les critères de recrutement.

C'est dans cette optique que le colonel Bouderbala, commandant de l'Ecole des sous-officiers de la Gendarmerie nationale de Sétif, intervient pour insister sur les efforts consentis par le commandement de l'école dans le domaine de la qualité de la formation des élèves. La spécialisation de la structure obéit aussi au profil du commandant de l'école, le colonel Bouderbala, ayant acquis une large expérience dans le domaine du commandement en Algérie puis bénéficiant de stages spécialisés à l'étranger. Le directeur des enseignements, le lieutenant-colonel Benzaïd, s'inscrit aussi dans cette démarche de renforcement des compétences pédagogiques et professionnelles de cet établissement appelé à jouer un rôle primordial dans le renforcement de la qualité de la formation des stagiaires, grâce au cumul de savoir-faire des deux principaux dirigeants de l'école.
L'objectif de l'école demeure la recherche de la performance.

Outre la disponibilité des moyens d'accueil et pédagogiques dont un large éventail d'installations spécialisées, l'accent est mis sur la qualité de l'encadrement par l'engagement de cadres spécialisés issus du corps de la gendarmerie nationale comptabilisant un acquis capital-expérience conjugué aux qualités professionnelles reconnues, à l'image des chef de brigade et des chefs de compagnie, ou encore la sélection et le recrutement de professeurs de langues étrangères civils et autres assimilés. L'Ecole de Sétif accueille des stagiaires de l'Ecole de Sidi Bel Abbès et du Centre d'instruction de Miliana qui auront subi une formation militaire fondamentale d'une année, axée essentiellement sur un enseignement militaire, et préparés à la formation professionnelle, celle des agents de police judiciaire de la gendarmerie nationale (APJ) pour une durée d'une année, et appelés à servir à l'avenir dans les unités territoriales de gendarmerie au niveau national.

Dans le domaine de la formation des spécialités de courte durée, l'école accueille des éléments des unités opérationnelles pour assurer un cycle de formation pour l'obtention du diplôme de brevet militaire professionnel d'administration (BMP1) d'une durée de formation de 6 mois pour une promotion par année, et le diplôme de certificat militaire professionnel d'administration (CMP2) d'une durée de formation de 3 mois au profit de 3 promotions accueillies chaque année. A l'issue de cette formation, les éléments spécialisés sont appelés à occuper des emplois au niveau des services de gestion de la Gendarmerie nationale. Outre cela, le cycle de formation spécialisée de la brigade motorisée est ouvert aux APJ en formation, selon des critères de sélection inhérents à la corpulence, à l'état de santé et au goût pour la profession, des sous-officiers de police judiciaire appelés à rejoindre les rangs des unités de sécurité routière.

Il s'agit là des trois types de formations dispensées par l'Ecole de gendarmerie de Sétif dans le cadre du programme de modernisation et de développement de cette institution relevant de l'ANP dont la mission fondamentale est la sécurité des citoyens et la protection de leurs biens. Et si, par le passé, l'Ecole de gendarmerie de Sétif offrait d'autres formations spécialisées, c'est en 2008, avec l'ouverture de l'école de Zéralda, que les formations de technicien de scène de crime, de directeur d'enquête, de recyclage de chef de brigade et d'officier de police judiciaire ont été orientées vers cette nouvelle structure et ne sont désormais plus au programme de formation de l'ESOGN de Sétif. La réputation de l'école a quand même le mérite de dépasser les frontières, puisque dans le cadre de la coopération internationale et du partenariat avec les pays qui possèdent des institutions similaires à celle de l'Algérie, elle se trouve sollicitée pour la formation des cadres de gendarmerie des pays voisins.

2000 à 3000 stagiaires formés

L'école dispose de moyens d'accueil à la hauteur de ses ambitions en matière de formation de haut niveau ainsi que des commodités nécessaires pouvant accueillir entre 2000 à 3000 élèves sous-officiers chaque année. Hôtel destiné à l'hébergement des missionnaires et personnel d'encadrement, celibatoriums pour les officiers et sous-officiers, réfectoires, foyers pour les officiers et sous-officiers, infirmerie et pavillons pour les stagiaires représentent le gros des structures d'accueil durant la formation. Sur le plan des infrastructures pédagogiques, l'école offre un cadre favorable pour la réussite du déroulement des cycles de formation, en mettant à la disposition des élèves-stagiaires 76 salles de cours, une salle de conférence d'une capacité de 500 places et un amphithéâtre de 190 places.

Outre les salles de cours et les laboratoires de langues étrangères renforcés par un système performant des technologies nouvelles d'information et de communication avec un cadre de formation adéquat, ce sont les salles de cours spécialisées qui occupent le plus gros de l'infrastructure de formation professionnelle. Celles inhérentes à la formation pratique où le colonel Bouderbala et le colonel Benzaïd interviennent pour mettre au profit des stagiaires leur potentiel-expérience. Les infrastructures renferment des prototypes de brigade de gendarmerie nationale, un bloc de scène de crime, un labo photos, des simulateurs de conduite léger et lourd, une salle d'armement et d'explosifs, des simulateurs de tir, des salles d'initiation à l'informatique, des salles d'initiation à la machine à écrire, une salle de code de la route, une salle de techniques automobiles.

Des moyens qui n'ont rien à envier à ceux des écoles militaires étrangères, puisque, outre la salle de lecture, la bibliothèque centrale dispose de 8089 titres et 5257 revues. Il s'agit de la mobilisation des moyens pédagogiques et didactiques qui illustre la volonté de la performance de la formation orientée vers le développement et la modernisation du corps de la Gendarmerie nationale de par l'objectif assigné à la mission de l'Ecole des sous-officiers de Sétif, mais où aussi l'intérêt pour la prise en charge de l'aspect culturel durant la formation est manifeste. En effet, le commandement de l'école accorde un intérêt particulier à la réalisation de la revue périodique de l'école, un magazine entièrement réalisé par les élèves stagiaires et l'encadrement pédagogique.

Le programme culturel annuel est varié, des conférences d'ordre scientifique et historique sont animées par d'éminentes personnalités invitées par le commandant de l'école, ainsi que d'autres activités programmées à l'occasion des cérémonies nationales. Une place prépondérante est également réservée à l'activité artistique et à l'organisation des spectacles d'animation et des festivités, coïncidant avec la commémoration des fêtes nationales, les cérémonies officielles de sorties de promotions et l'organisation des journées portes ouvertes sur la Ggendarmerie nationale.

Une activité sportive interne

L'Ecole des sous-officiers de Sétif dispose d'infrastructures sportives d'envergure situées dans la zone des sports. Le complexe sportif abrite le stade de football, la salle omnisports, les terrains matico, la piscine semi-olympique d'une capacité d'accueil de 450 places, en plus des projets à réaliser au cours de l'année 2010 dans le domaine de la diversification de la pratique sportive. Les compétitions internes mettent aux prises les stagiaires dans un esprit de concurrence, dans les sports les plus répandus à l'instar du football, du basket-ball, du volley-ball, du handball, de l'athlétisme et du cross. Mais il s'agit aussi d'une organisation interne qui a permis à l'école de jouer les premiers rôles dans les compétitions régionales militaires et de se hisser au premier rang dans certaines disciplines.

En 2009, un ensemble de coupes et médailles a été décerné à l'école grâce à la distinction du cross qui a remporté les meilleures places aux tournois régionaux et nationaux : les 1re et 2e places acquises au tir, la 1re place au judo, la 1re place en natation, ainsi que la médaille d'argent en athlétisme et la 3e place au karaté. Au championnat militaire régional de l'année 2010, les nageurs de l'ESOGN de Sétif se sont positionnés à la 3e place du classement général. Autant de performances qui suscitent un intérêt particulier du commandement de l'école, pour le développement de ce secteur en inscrivant pour le compte de l'exercice de l'année 2010 une série de projets et d'aménagements des structures sportives ■

http://www.eldjazaircom.dz/index.php?id_rubrique=213&id_article=2195


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Sam 8 Mai 2010 - 16:38

Les services de sécurité algériens, police et gendarmerie ont fait de trés grandes avancées dans le domaine de l'intervention rapide et celui de la science.


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 16 Mai 2010 - 19:37

Gendarmerie nationale: “Comment riposter face à une embuscade terroriste”

Publier le 16.05.10

Algérie – La Gendarmerie nationale effectuera ses manœuvres 2010 comme chaque année. Mais cette fois-ci, les priorités ont été redéfinies pour mettre en valeur les facteurs majeurs dans la formation des gendarmes à savoir la lutte antiterroriste et le rétablissement de l’ordre public même si ces deux aspects ont toujours constitué une partie des objectifs du commandement de la Gendarmerie nationale.

Citation :
Et il semble que l’embuscade meurtrière perpétrée le 17 juin 2009 contre une escorte de la gendarmerie près de Bordj Bou-Arréridj a pesé dans le choix des orientations et des objectifs des manœuvres de cette année. 18 gendarmes dont un officier du groupement d’intervention GIR relevant du groupement de gendarmerie de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj avaient été tués à trois kilomètres de Mansoura.

Cette embuscade a été considérée comme l’attentat le plus meurtrier contre ce corps depuis le début du terrorisme en Algérie. Si les manœuvres militaires visent à développer de plus en plus le professionnalisme des unités et tester les éléments, l’édition 2010 est dédiée à la situation sécuritaire.

Il s’agira ainsi de savoir comment riposter à une embuscade tendue contre une patrouille de gendarmerie et anéantir le groupe terroriste. Il s’agira également de savoir comment maintenir l’ordre dans un stade après un match et intervenir lors des émeutes dans un village. Selon des sources bien informées, le Ve Commandement régional de la gendarmerie de Constantine a planifié des manœuvres dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi à l’est du pays prévues vers la fin du mois de mai. Ces manœuvres qui clôturent plus de deux mois d’instruction seront supervisées par le général-major Ahmed Bousteïla commandant de la Gendarmerie nationale, et par le colonel Ali Toureche, le commandant régional de Constantine.

Ces exercices consisteront essentiellement en riposte à une embuscade et à l’anéantissement du groupe terroriste après poursuite. Le choix du thème de cette année “permettra de tester la disponibilité des unités d’intervention et leur rapidité de réaction”, nous indique un haut officier de la Gendarmerie nationale qui précise que “cet exercice militaire a pour objectif de préparer les unités à l’exercice des misions de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes y compris le terrorisme”.

Le commandement de la Gendarmerie nationale a instruit ses troupes à plus de vigilance pour contrecarrer les objectifs des groupes terroristes surtout que le GSPC tente de se replacer malgré les coups de boutoir assénés par les services de sécurité à travers les attaques contre les convois militaires.

“La lutte antiterroriste est l’une de nos préoccupations majeures, l’éradication totale du terrorisme pour que le pays puisse connaître un essor économique appréciable et que l’Algérie devienne une destination privilégiée des investisseurs étrangers. Il est vrai que nous assistons à l’effondrement et à l’effritement des groupes terroristes et à la déstabilisation de la tête du Gspc. Mais une bête blessée peut être à l’origine de beaucoup de nuisances. La vigilance doit être de tous les instants et la mobilisation dans la lutte antiterroriste doit revêtir un cachet particulier”, avait déclaré le général-major Ahmed Bousteïla, lors de l’installation du nouveau commandant régional de la Gendarmerie nationale de Constantine.

Par ailleurs, des exercices portent également sur des troubles à l’ordre public dans un stade et un village. Les unités antiémeutes sont chargées de rétablir l’ordre public et préserver les édifices publics.

Selon notre source, les exercices de préparation dans les cantonnements se sont déroulés dans la région de Khenchela. Des exercices de simulation baptisés “Kamisis 2010” ont été réalisés récemment dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès à l’ouest du pays par les unités d’intervention relevant du IIe Commandement régional de la Gendarmerie nationale.

source: Liberte


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Sam 22 Mai 2010 - 21:27

Algérie: 870 enfants morts sur les routes

Publier le 22.05.10

Algérie – Si le nombre de victimes se passe de commentaires, les témoignages poignants des enfants handicapés donnent froid dans le dos.

Citation :
Les Algériens ont payé un lourd tribut l’année passée dans les accidents de la route, avec 774 morts et 5 999 blessés, selon les dernières statistiques de la Gendarmerie nationale, alors qu’en l’espace de ces quatre derniers mois le bilan frôle déjà les 100 morts et des centaines de blessés. A Alger comme à Batna, où le bilan des accidents de la route est le plus lourd, de nombreuses personnes ont perdu la vie à cause de l’excès de vitesse de certains chauffards. A Bouira également, il y a huit mois un seul accident a coûté la vie à quatre enfants, partis en excursion organisée par leur école. Si le nombre d’enfants victimes se passe de commentaires, les témoignages poignants d’enfants handicapés donnent froid dans le dos.

Cette déchirure et cette douleur indélébiles suscitent-elles le remord ou du moins serviront-elles à une prise de conscience collective ? Les automobilistes sont donc interpellés par cette hécatombe, certains sont derrière ce lourd bilan et doivent se comporter de manière plus responsable pour éviter d’autres drames, d’autres morts d’enfants. Cette arithmétique macabre des seules statistiques de la GN pour l’année 2009 et les quatre premiers mois de 2010 fait état de plus de 48 000 victimes des accidents de la route, dont une bonne partie concerne les enfants. L’entrée en vigueur de nouvelles dispositions pour freiner cette hécatombe, comble de l’ironie, semble indisposer certains conducteurs qui n’hésitent pas à porter des jugements de valeur sur des lois qui se veulent salvatrices.

L’Algérie toujours première dans le monde arabe

Dans son dernier rapport annuel datant de 2009, le bureau arabe de lutte contre les crimes a placé et ce, pour la quatrième fois consécutive, l’Algérie en pole position parmi les cinq pays arabes qui ont connu le plus grand taux d’accidents de la route. Ce rapport publié il y a quelques mois comprend des statistiques sur le nombre de morts et de blessés et le taux d’accidents de la route dans chaque pays arabe. Selon ce rapport, durant l’année dernière, il a été enregistré dans les 10 pays cités, 459 608 accidents de la route qui ont engendré la perte de plus de 14 222 personnes et des blessures à plus de 151 890 autres. L’Algérie à elle seule a enregistré 4 300 décès, selon toujours ce rapport, ce qui représente une moyenne de 29% du nombre de victimes parmi les autres pays arabes et qui fait d’elle le premier pays enregistrant le plus grand nombre de décès. Le Maroc arrive en deuxième place avec plus de

4 300 morts en 2009, puis l’Arabie saoudite avec des pertes moins importantes qui représentent quelque 1 200 décès (ce pays a connu une baisse de près de 20% du nombre de morts et d’accidents grâce à une meilleure politique routière, d’après ce dernier rapport). Par ailleurs, le bureau arabe de lutte contre les crimes a appelé les autorités du pays ainsi que d’autres pays à initier une nouvelle politique routière plus dynamique et concrète afin de diminuer le taux d’accidents de la route enregistrés chaque année.

Toujours parmi les solutions proposées dans ce sens, le rapport indique qu’un pays comme le nôtre doit prendre en considération des modèles apportés par d’autres pays occidentaux ou autres et qui ont enregistré à leur tour et durant une certaine période des taux d’accidents de la route dramatiques, mais qui ont fini par trouver des solutions très encourageantes sur le terrain. Le bureau arabe a cité des exemples comme les USA ou l’Arabie saoudite, qui, après avoir connu des années de turbulences, sont arrivés à mettre en œuvre une politique plus sereine quant à ce phénomène social, ce qui leur a permis de diminuer le taux des accidents de la route de près de 20% ces cinq dernières années ; cette baisse sera d’ici à 2020 représentée à près de 30%.

La mise en place d’un plan sécuritaire sur les routes et l’éradication des vieux véhicules sont des solutions d’une première nécessité d’après ce rapport afin de faire face aux multiples accidents de la route. Pour rappel, l’Office national de la prévention et la sécurité routière (ONPSR) a récemment lancé une campagne de sensibilisation nationale.

source: Le jour d’algerie

http://www.city-dz.com/algerie-870-enfants-morts-sur-les-routes/


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 23 Mai 2010 - 9:10

Un bilan trés lourd


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 23 Mai 2010 - 11:07

Hind-mk3 a écrit:
Un bilan trés lourd

on n'est jamais assez prudent, en voiture ou à pied...


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Lun 24 Mai 2010 - 13:40

Pauvres mômes Crying or Very sad Evil or Very Mad


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Jeu 27 Mai 2010 - 19:17

Algérie: Entretien exclusif du général-major Bousteïla

Publier le 27.05.10

Algérie – Profitant des Journées portes ouvertes qui se déroulent jusqu’à la fin du mois de juin à travers les 48 wilayas du pays, Liberté a approché le général-major Ahmed Bousteïla, commandant de la Gendarmerie nationale, pour évoquer la nouvelle stratégie qu’entreprend cette institution républicaine pour lutter contre le crime sous toutes ses formes.

À commencer par la formation de la ressource humaine et les nouvelles technologies que déploie ce corps d’arme pour faire face à une violence conjuguée à une population délinquante aux multiples profils, M. Bousteïla évoque toutes les mesures prises pour promouvoir la Police judiciaire, le maillage sécuritaire et la présence optimisée des troupes sur le terrain, mais aussi le saut quantitatif de l’activité et l’aspect névralgique qu’est la communication. M. Bousteïla évoque également la lutte contre la délinquance sur la voie publique et la stratégie de la Gendarmerie en Kabylie. Serein et convaincu des résultats probants de cette stratégie, M. Bousteïla nous reçoit dans son bureau. Écoutons-le.



Citation :
La criminalité et le banditisme se sont développés en relais au terrorisme, quelles ont été les mesures prises par la Gendarmerie nationale pour promouvoir la police judiciaire ?

Ahmed Bousteïla : La société algérienne se développe et subit des mutations profondes qui bouleversent fondamentalement les paramètres de sécurité publique. Le problème de la criminalité a commencé à prendre de l’ampleur en Algérie depuis les années 90. La violence traumatisante du terrorisme a profondément marqué le comportement des adolescents qui se sont habitués à s’exprimer par l’incivilité, l’agressivité et le refus de toute autorité y compris celle des parents. La frange actuelle des 20-35 ans, qui représente près de 70 % de la population, a vécu dans un environnement marqué par la banalisation de la violence.

Cette situation s’est répercutée négativement sur la sécurité et l’ordre public et a généré une délinquance prononcée. Pour y faire face, la Gendarmerie nationale a réadapté ses structures et moyens à travers un dispositif articulé autour de trois axes principaux. Le premier est constitué par une chaîne de police judiciaire regroupant au niveau central une structure chargée de la direction et de l’orientation des activités de police judiciaire, de l’évaluation et de l’analyse criminelle et une entité ayant pour missions principales le traitement et la répression d’affaires criminelles liées particulièrement à la délinquance économique et financière et au crime organisé.

Au niveau régional, un service régional de la police judiciaire qui est l’interlocuteur des pôles judiciaires régionaux mis en place par le ministère de la Justice. Au niveau territorial, la brigade territoriale, unité de base de la Gendarmerie nationale a pour mission d’assurer la surveillance générale du territoire. Elle veille à ce titre au respect des lois et règlements, à la protection du citoyen et de ses biens.

Les enquêtes importantes sont confiées aux Sections de recherches qui agissent sur toute l’étendue de la wilaya. Il y a également l’Institut national de criminalistique et de criminologie assurant deux fonctions majeures. L’une concerne le développement de la police judiciaire par la formation de spécialistes en police judiciaire en collaboration avec l’école de police judiciaire récemment créée, le développement et la perfection des techniques et des méthodes d’investigations criminelles, l’étude et l’analyse du phénomène criminel et l’appui technique aux enquêtes.

La deuxième fonction est relative au soutien technique et scientifique et elle s’articule autour des examens et analyses criminalistiques des indices prélevés sur la scène du crime pour l’établissement de la preuve matérielle, des expertises et contre-expertises ordonnées par les magistrats. Elles permettent de préserver les droits des justiciables et conforter ainsi l’État de droit. En effet si le choix d’accompagner notre développement a été porté sur les sciences légales c’est pour solutionner les crimes en remettant aux mains des juges des preuves irréfutables en vue de préserver les droits et libertés des citoyens. L’institut constitue également une interface pour la coopération internationale dans le domaine de la criminalistique et de la criminologie.

Aussi, en plus de la documentation judiciaire qui gère des bases de données numérisées et automatisées, des systèmes d’identification biométrique et balistique de dernière génération ont été mis en place pour optimiser les recherches dans le temps et augmenter le taux de résolution des affaires notamment celles commises par des réseaux criminels. Tout ce dispositif est complété par la formation des personnels qualifiés dans les méthodes et techniques d’investigations. Ce volet a nécessité un effort particulier qui a porté sur l’augmentation des capacités pédagogiques, l’adaptation des programmes, la qualification du corps enseignant par la formation des formateurs en Algérie et à l’étranger et évidemment l’acquisition de moyens pédagogiques modernes.

En plus des efforts soutenus pour le développement et la modernisation de la Gendarmerie nationale, l’homme a fait l’objet d’une attention particulière considérant qu’il est le vecteur de tout développement. C’est ainsi que la ressource humaine a connu une croissance sur les plans qualitatifs et quantitatifs. Elle est passée de 13 000 hommes en 1988 à 100 000 hommes en 2010.

Ces dernières années les spécialistes de la question sécuritaire s’accordent à dire que l’activité de la Gendarmerie a connu un saut qualitatif, qu’elles en sont les causes majeures ?

Pour faire face aux réseaux criminels, la technologie constitue un instrument incontournable. Pour cela, nous avons privilégié l’ouverture sur les centres de recherches et l’université pour la mise en œuvre d’un programme de modernisation efficace et cohérent. Les unités territoriales ont été dotées de moyens d’investigation modernes et leurs personnels ont subi une formation de haut niveau. Il faut reconnaître également que la législation a évolué pour s’adapter à toutes les formes de la criminalité.

À titre indicatif, le terrorisme routier, de par les conséquences dramatiques qu’il génère, constitue une forme de criminalité qu’il convient de combattre. Indépendamment de l’amélioration des infrastructures routières et de la revalorisation des moyens de sécurité routière que la Gendarmerie nationale a mis en place, la législation a été adaptée et durcie par les pouvoirs publics pour mieux réprimer ce terrorisme routier.

En somme l’amélioration de l’activité est le résultat de la montée en puissance de la Gendarmerie nationale qui s’est concrétisée par une meilleure occupation de l’espace territorial, une meilleure surveillance du réseau routier par le développement d’unités spécialisées et leur dotation en moyens appropriés (radars, motos, terminaux embarqués) et une qualification accrue des personnels. En matière de criminalité organisée, les criminels agissent en réseaux et utilisent les technologies les plus sophistiquées pour accumuler illicitement des ressources financières qu’ils recyclent dans les activités licites.

Elles se caractérisent par les trafics de stupéfiants, d’armes, de munitions et de véhicules, la contrebande, les atteintes à l’économie nationale et les faux ainsi que l’immigration clandestine. Les résultats probants obtenus s’expliquent par le renforcement et le durcissement des dispositifs sécuritaires, un meilleur traitement de l’information et de l’exploitation du renseignement au niveau central et régional, l’introduction de moyens de communication, de géolocalisation… etc. Ce qui a induit une action plus efficace sur le terrain.

La délinquance de voie publique devrait également constituer un axe prioritaire, qu’en pensez-vous mon Général ?

L’environnement du citoyen demeure perturbé par la récurrence et la multiplication des atteintes contre les personnes et les biens. Cette délinquance de voie publique génératrice d’un sentiment de malaise et d’insécurité se caractérise généralement par les larcins, les vols d’accessoires de véhicules, de téléphones portables, à la sauvette, les rixes et autres formes d’incivilité. L’action de la Gendarmerie nationale, par sa présence sur le terrain, s’est traduite par une répression plus efficace de ses infractions qui empoisonnent le quotidien du citoyen. Les opérations dites “coups-de-poing” combinées avec les Sûretés de wilaya ont contribué grandement à l’amélioration de la situation dans ce domaine.

Des citoyens exigent le retour de la Gendarmerie nationale en Kabylie, par l’ouverture de brigades, quelles sont les mesures qui ont été prises ?

La Gendarmerie nationale ne s’est pas retirée totalement de la Kabylie. Nous avons tiré les enseignements qui s’imposent, celui qui n’arrive pas à se remettre en cause ne peut pas évoluer. C’est une région qui nous est chère et l’important a été d’axer nos efforts sur une formation de qualité du gendarme. Les doléances légitimes des citoyens d’exiger la sécurité des personnes et des biens seront satisfaites.

Nous avons élaboré en collaboration avec les autorités locales un plan de réalisation d’unités. Des renforts en matière d’unités constituées et d’intervention ont été mis en place pour lutter contre le banditisme et le terrorisme aux côtés des autres forces de l’ordre. L’activité au niveau des wilayas de Béjaïa, de Tizi-Ouzou et de Bouira a connu une évolution sensible du fait particulièrement de la confiance et de la coopération des citoyens.

Vous accordez une grande importance à la communication de vos activités. Pourquoi ?

Toute l’action de la Gendarmerie est accompagnée par une communication en temps réel pour informer le citoyen, le sensibiliser et gagner sa confiance. L’image de la Gendarmerie est la résultante du comportement de chaque gendarme. C’est d’ailleurs pour cela que la rigueur morale est une de mes préoccupations majeures. La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible, faut-il aussi que nous ne soyons pas embarqués dans des campagnes de diversion dont parfois le but inavoué est de ternir le pays et ses institutions.

Pour éviter l’incompréhension et barrer la route à ceux qui ont tendance à cultiver l’amalgame, j’invite les organes de presse à se rapprocher davantage de l’institution en faisant prévaloir l’objectivité, le sens des responsabilités et l’intérêt national. La Gendarmerie nationale maintient son contact avec les médias pour leur permettre d’informer et d’éclairer les citoyens et aussi de faire connaître une institution républicaine dont les personnels sont issus du peuple et chargés de garantir la préservation des personnes et des biens.

Un mot pour conclure ?

Les exigences en matière de sécurité publique appellent une modernisation de potentialités et une obligation de résultats qui peuvent être satisfaites par une présence accrue sur le terrain de personnels mieux préparés à l’exigence de leurs missions. Cette préparation devra leur permettre de disposer d’une grande capacité de réactivité aux faits et évènements et d’assurer une meilleure qualité de service public.

Je pourrai avancer que le développement décidé par les pouvoirs publics fera acquérir à la Gendarmerie nationale des capacités d’adaptation pour répondre aux défis générés par un nouveau contexte sécuritaire. Enfin, nous réaffirmons notre volonté d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen en étant à l’écoute de ses préoccupations légitimes de sécurité. Le flambeau de Novembre est entre les mains de jeunes gendarmes qui se feront violence de relever le défi dans le seul dessein de voir une Algérie stable et développée.

source: Liberte


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Ven 28 Mai 2010 - 17:05

Algérie: La nouvelle stratégie de la gendarmerie dévoilée

Publier le 27.05.10

Citation :
Algérie – La Gendarmerie nationale opère sa mue. S’adapte au contexte post-terrorisme qui se caractérise par l’apparition d’une nouvelle délinquance, du grand banditisme et du crime organisé qui nécessitent de nouvelles missions pour les éradiquer.



La nouvelle stratégie de la GN repose sur une architecture qui s’articule autour de trois axes essentiels : les ressources humaines avec des formations spécialisées répondant aux besoins du combat contre le crime multiforme, les moyens matériels dont le plus important est le centre de criminalistique et de criminologie, et enfin une communication interne et externe.

La montée de l’incivisme et de la violence “banalisée” a eu pour effet immédiat l’intensification de la présence de la GN sur le terrain à travers un maillage du territoire. Formation aux nouvelles techniques et méthodes d’enquêtes, études et analyses des phénomènes accompagnés d’un système d’identification ont été le socle de la Police judiciaire qui est de plus en plus sollicitée, compte tenu de l’ampleur de la criminalité.

Ainsi, ce corps de sécurité dispose de 100 000 hommes répartis à travers le territoire national, mobilisés pour renverser le climat d’insécurité qui perdure depuis le début des années 1990. Des opérations coup-de-poing, des opérations combinées avec les sûretés de wilaya sont régulièrement menées par les brigades de gendarmerie contre les foyers de délinquance et les réseaux de banditisme qui se nourrissent de trafic de drogue, d’armes, de munitions, de la contrebande et du blanchiment d’argent.

Des actions dont le déroulement où les résultats sont toujours rendus publics par la cellule de communication “bavarde” dans un corps réputé être “muet”. En effet, au risque de paraître parfois comme en faisant trop, et que l’image de l’institution soit détournée, la communication a continué sa mission qui est avant tout, comme l’a bien précisé, son premier responsable, celle d’informer et de sensibiliser le citoyen.

Cette démarche a fini par recréer une certaine confiance entre le gendarme et le citoyen qui se sont retrouvés sur le même front dans la lutte contre le banditisme et le terrorisme. Évidemment, on ne peut éviter l’évocation de la Kabylie, les évènements de 2001 et la délocalisation de certaines brigades. Le général Bousteïla en parle avec regret et franchise et avoue “avoir tiré les enseignements qui s’imposent”. Un plan de redéploiement a été élaboré pour sécuriser davantage cette région qui souffre de l’insécurité.

Ce plan est appuyé notamment par les populations qui ont exprimé le souhait de voir revenir les unités de gendarmerie dont la délocalisation a favorisé et laissé le terrain à la prolifération du grand banditisme et au terrorisme qui se manifeste dans son expression la plus violente avec les attentats à la bombe, les embuscades et les enlèvements. Il a, à ce sujet, salué la collaboration de la population dans ce combat qui implique tous les corps de sécurité.

Face à cette confiance retrouvée, le commandant de la GN avance ce qui s’apparente à une promesse de sévir contre les mauvais comportements de ses hommes. “La rigueur morale est l’une de mes préoccupations majeures”, a-t-il déclaré. Et de réaffirmer la volonté de l’institution qu’il dirige d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen. Cette stratégie sera, bien entendu, accompagnée par “une communication en temps réel”, a-t-il précisé. Il résume ainsi à la fin, la transparence et la disposition de la GN à donner toute information : “La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible.”

source: Liberte


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Ven 28 Mai 2010 - 17:06

Citation :
Face à cette confiance retrouvée, le commandant de la GN avance ce qui s’apparente à une promesse de sévir contre les mauvais comportements de ses hommes. “La rigueur morale est l’une de mes préoccupations majeures”, a-t-il déclaré. Et de réaffirmer la volonté de l’institution qu’il dirige d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen. Cette stratégie sera, bien entendu, accompagnée par “une communication en temps réel”, a-t-il précisé. Il résume ainsi à la fin, la transparence et la disposition de la GN à donner toute information : “La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible.”

Like a Star @ heaven Merci mon général :algerie2: :afro:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Dim 30 Mai 2010 - 17:24

Scipion a écrit:
Citation :
Face à cette confiance retrouvée, le commandant de la GN avance ce qui s’apparente à une promesse de sévir contre les mauvais comportements de ses hommes. “La rigueur morale est l’une de mes préoccupations majeures”, a-t-il déclaré. Et de réaffirmer la volonté de l’institution qu’il dirige d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen. Cette stratégie sera, bien entendu, accompagnée par “une communication en temps réel”, a-t-il précisé. Il résume ainsi à la fin, la transparence et la disposition de la GN à donner toute information : “La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible.”

Like a Star @ heaven Merci mon général :algerie2: :afro:

Cet officier est excellent :algerie2: :afro:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Lun 31 Mai 2010 - 21:33

scalp a écrit:
Scipion a écrit:
Citation :
Face à cette confiance retrouvée, le commandant de la GN avance ce qui s’apparente à une promesse de sévir contre les mauvais comportements de ses hommes. “La rigueur morale est l’une de mes préoccupations majeures”, a-t-il déclaré. Et de réaffirmer la volonté de l’institution qu’il dirige d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen. Cette stratégie sera, bien entendu, accompagnée par “une communication en temps réel”, a-t-il précisé. Il résume ainsi à la fin, la transparence et la disposition de la GN à donner toute information : “La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible.”

Like a Star @ heaven Merci mon général :algerie2: :afro:

Cet officier est excellent :algerie2: :afro:

C'est un grand :algerie2: :afro:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
bladnadz

Général Major

Général Major

Messages : 4630
Points actifs : 5461
Localisation : Biskra
Inscription : 23/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Lun 31 Mai 2010 - 21:53

Hind-mk3 a écrit:
scalp a écrit:
Scipion a écrit:
Citation :
Face à cette confiance retrouvée, le commandant de la GN avance ce qui s’apparente à une promesse de sévir contre les mauvais comportements de ses hommes. “La rigueur morale est l’une de mes préoccupations majeures”, a-t-il déclaré. Et de réaffirmer la volonté de l’institution qu’il dirige d’instaurer une confiance mutuellement partagée avec le citoyen. Cette stratégie sera, bien entendu, accompagnée par “une communication en temps réel”, a-t-il précisé. Il résume ainsi à la fin, la transparence et la disposition de la GN à donner toute information : “La Gendarmerie nationale est une tour de verre et une source d’information accessible.”

Like a Star @ heaven Merci mon général :algerie2: :afro:

Cet officier est excellent :algerie2: :afro:

C'est un grand :algerie2: :afro:

Ce général a une trés grande expérience opérationnelle


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarek

Administrateur

Administrateur

Messages : 3991
Points actifs : 5265
Localisation : 8°BB
Inscription : 10/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mar 1 Juin 2010 - 16:29

Oui, surtout dans la lutte anti-terroriste et contre le grand banditisme


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/


 Like a Star @ heaven  Si vis pacem, para bellum - Si tu veux la paix, prépare la guerre
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mar 1 Juin 2010 - 18:39

Plan Delphine: 40 000 gendarmes pour sécuriser les estivants

Publier le 1.06.10

Citation :
Algérie – Plus de 40 000 hommes seront déployés pour sécuriser les axes routiers, autoroutiers, les plages, les lieux de détente et tous les espaces de détente relevant de la compétence de la Gendarmerie nationale.



Pour cette saison, précise la cellule de communication de la GN, les unités auront la charge de sécuriser 275 plages, soit un taux de 77% du nombre de plages autorisées à la baignade. Le reste, soit les 23%, sont des plages des stations balnéaires relevant d’une autre compétence sécuritaire. Visant à garantir la tranquillité et la quiétude des estivants, la sécurisation de l’environnement et des voies de communication, pour réunir les conditions idoines nécessaires au bon déroulement de la saison estivale, le plan Delphine se veut un dispositif beaucoup plus préventif que répressif.

Et pour cause, depuis le déploiement de ce programme en 2001, on relèvera que la criminalité au niveau des sites touristiques a sensiblement décru et les tentatives d’agression, de vol à la tire, d’atteinte à la pudeur, de vol d’accessoires de véhicules et autres délits sont revues à la baisse. Cette décroissance a également touché d’autres actes, notamment les attentats à l’explosif. Ces objectifs “ont nécessité la mobilisation de moyens humains et matériels conséquents, par le déploiement et la mise en place de dispositifs conséquents, puisés des unités territoriales, des formations de maintien de l’ordre, des escadrons de sécurité routière et des unités spécialisées, renforcées par des effectifs prélevés des centres d’instruction et écoles”, nous explique-t-on.

Cette année encore, le mécanisme mis en place vise essentiellement à lutter contre les agressions et les incivilités sur la voie publique, les lieux de loisirs et de regroupements des familles et contre les accidents des scooters nautiques (jet-skis). Une méthode appropriée qui s’inscrit, par ailleurs, dans un cadre répressif dès qu’il s’agit de graves délits constatés sur les lieux de plaisance ou sur les routes. À ce sujet, “la surveillance générale occupera un axe prioritaire par des actions préventives de proximité, des contacts avec la population et les estivants en leur portant aide et assistance en cas de besoin, ainsi que la préservation de l’ordre public”, explicite le schéma directeur de ce plan.

Autrement dit, les gendarmes auront à assurer des actions de proximité en mettant en avant le travail en profondeur par le déploiement de brigades cynophiles, d’Escadrons de sécurité routière (ESR), de Section de sécurité et d’intervention (SSI), de brigades chargées de la protection de l’environnement et de l’hygiène générale. En effet, nous dit-on, les gendarmes informeront en temps réel les autorités administratives sur les facteurs favorisant la détérioration des conditions d’hygiène et de sécurité au sein des centres d’accueil, des regroupements et de campings sur les plages (éloignement, isolement, absence d’éclairage…).

Au plan de la surveillance générale des axes relevant des 14 wilayas côtières, le commandement de la Gendarmerie nationale (CGN) préconise de renforcer les dispositifs de contrôle et de lutte contre les agressions sur les axes autoroutiers récemment ouverts à la circulation. Un aspect qui revêt une grande importance au vu de la multiplication des associations de malfaiteurs. Enfin, l’opportunité sera à la vulgarisation des dispositions du nouveau code de la route en consacrant un chapitre à la lutte contre les accidents de la circulation et les comportements délictuels sur les voies de communication. Des dispositifs statiques et dynamiques adéquats seront déployés, de jour comme de nuit, pour réduire au maximum les accidents de la route et protéger les personnes et les biens.

source: Liberte


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Webmaster

Webmaster

Messages : 14750
Points actifs : 18940
Localisation : Alger
Inscription : 01/02/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mar 1 Juin 2010 - 18:40

Dix ans après sa mise en vigueur par le CGN, le plan Delphine a eu le mérite de rapprocher davantage le citoyen de la Gendarmerie nationale au sein des infrastructures touristiques et des lieux de plaisance, même si les hommes en vert ont toujours inscrit la lutte contre le crime et la délinquance dans le temps et dans l’espace.

Merci à la GN :algerie2: :afro:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Qui a le savoir, a le pouvoir"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Tarek

Administrateur

Administrateur

Messages : 3991
Points actifs : 5265
Localisation : 8°BB
Inscription : 10/05/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mer 2 Juin 2010 - 19:14

Scipion a écrit:
Dix ans après sa mise en vigueur par le CGN, le plan Delphine a eu le mérite de rapprocher davantage le citoyen de la Gendarmerie nationale au sein des infrastructures touristiques et des lieux de plaisance, même si les hommes en vert ont toujours inscrit la lutte contre le crime et la délinquance dans le temps et dans l’espace.

Merci à la GN :algerie2: :afro:

Oui, un grand bravo :algerie2: :afro:


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/


 Like a Star @ heaven  Si vis pacem, para bellum - Si tu veux la paix, prépare la guerre
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Alien

Modérateur

Modérateur

Messages : 4634
Points actifs : 5566
Localisation : Tlemcen
Inscription : 16/03/2010
Nationalité : Algérie

MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale Mer 2 Juin 2010 - 19:57

Tarek a écrit:
Scipion a écrit:
Dix ans après sa mise en vigueur par le CGN, le plan Delphine a eu le mérite de rapprocher davantage le citoyen de la Gendarmerie nationale au sein des infrastructures touristiques et des lieux de plaisance, même si les hommes en vert ont toujours inscrit la lutte contre le crime et la délinquance dans le temps et dans l’espace.

Merci à la GN :algerie2: :afro:

Oui, un grand bravo :algerie2: :afro:

La saison estivale débute bien


Forum Défense et Géopolitique
http://defensedz.forumactif.com/

"Il y aura toujours un champs de bataille"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gendarmerie Nationale

Revenir en haut Aller en bas

Gendarmerie Nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» FLASH - La Gendarmerie Nationale veut recruter 4000 gendarmes adjoints ...
» HARCELEMENT MORAL AU SEIN DE LA GENDARMERIE NATIONALE
» L'Essor de la gendarmerie "alarmé" de l'avenir des gendarmes
» Jardinier dans la Gendarmerie Nationale
» LOI n° 2009-971 du 3 août 2009 relative à la gendarmerie nat
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum défense et géopolitique :: Forces armées algériennes :: ANP - Forces spéciales - Des forces spéciales ont évacué le personnel de l'Ambassade d'Algérie à Tripoli-